Cannes 2014 : Décryptage

Publié le 6 Mai 2014

Cannes 2014 : Décryptage des films en lice pour la Palme d'or

Saint Laurent, Bertrand Bonello

La sélection cannoise du film de Bertrand Bonello, familier de la Croisette, n’est pas une surprise. On peut penser que c’est aussi un acte de soutien fort au cinéma d’art et d’essai qu’il incarne et qui a été fortement malmené par la guerre que se sont menés les deux projets autour de la figure d’Yves Saint Laurent. Précédé malgré lui d’une aura sulfureuse, ce biopic débarque sur la Croisette et suscite des attentes d’autant plus grandes que le film concurrent de Jalil Lespert cautionné par Pierre Bergé a fait péter les coutures du box-office en engrangeant 1,6 million d’entrées. À charge pour Gaspard Ulliel et Jérémie Renier de faire oublier le couple Pierre Niney-Guillaume Gallienne.

Cannes 2014 : Décryptage

Mommy, Xavier Dolan

Depuis le temps qu’il en rêvait... Pour son cinquième film, à 25 ans, Xavier Dolan accède à la compétition officielle avec Mommy. L’histoire d’une mère un peu ado attardé qui se voit confier la garde d’un enfant agité par de sévères troubles du comportement et qu’elle essaie de remettre dans le droit chemin. Pour ce film qu’il qualifie comme le plus dur qu’il ait jamais tourné, Xavier Dolan a exigé une lumière californienne explosive d’espoir : « Je veux la même lumière chaude, jaune que celle de Ma vie avec Liberace, même si ça n’a aucun sens et qu’on est en automne. Je veux que le soleil entre partout », a-t-il dit à son chef op.

source première

Cannes 2014 : Décryptage

Rédigé par Michael

Publié dans #Cannes 2014

Commenter cet article