Court métrage de Benjamin Biolay

Publié le 28 Mai 2014

Court métrage de Benjamin Biolay

C’est en marge du festival de Cannes, dans le cadre de l’opération Talents Adami (pour Administration des droits des artistes et musiciens interprètes) produite entre autres par Dominique Besnehard pour promouvoir de jeunes comédien.ne.s, que Benjamin Biolay a présenté son premier court-métrage musical, Office du tourisme. Dans ce film qu’il a écrit et réalisé, celui qui s’est fait connaître par sa musique a voulu montrer «une certaine réalité de Paris». Au volant d’un taxi, il s’indigne auprès du couple de femmes qui est monté à bord du nombre croissant «de pédés». «Pas de neveux pour les tantouzes, ni certificat, ni bagouze», chante-t-il.

«Une chanson absolument dégueulasse, immonde et homophobe, a-t-il expliqué à RTL. C’est que des trucs que j’ai vus dans les slogans de la “Manifestation pour tous”, donc j’ai rien inventé.» À l’arrière, le malaise des deux femmes, qui viennent de se rencontrer et d’échanger leur premier baiser, est aisément visible. Agathe et Sol, incarnées respectivement par Barbara Probst et Elsa Canovas, sont stupéfaites d’un tel déballage d’homophobie, qui rompt avec la magie des instants de tendresse qu’elles ont partagés plus tôt. Ce court-métrage a fait l’objet d’une diffusion dans Histoires Courtes sur France 2. Il est en outre disponible ci-dessous:

Publié par Julien Massillon et yagg

Rédigé par Michael

Publié dans #Court-métrage gay, #lesbien