Programmes tv gay du 17 au 23 mai 2014

Publié le 11 Mai 2014

Programmes tv du 17 au 23 mai 2014 :

 

Arte

Samedi 17 à 22h45

Sex & Music : Des troubles dans le genre (doc)

À partir des années 1960 et l'arrivée du rock, les jeunes s'imposent, et avec leurs idoles, brouillent la frontière entre les genres. Érigés en sex-symbols et leaders d'opinions, des chanteurs comme Mick Jagger et David Bowie jouent avec les codes d'une certaine féminité tandis que des chanteuses comme Patti Smith et Janis Joplin enfilent des costumes d'homme. Les corps deviennent androgynes, puis avec le mouvement hippie empreint de rock psychédélique, l'homosexualité, jusqu'ici taboue, se libéralise, et le disco finit d'exalter la libre sexualité… En suivant l'évolution des rapports entre la musique et la question du genre, depuis Elvis jusqu'à Lady Gaga en passant par Peaches ou Britney Spears, cet épisode démontre comment l'androgynie, passant du stade subversif au mainstream, est devenue une culture officielle dans les grandes villes occidentales.

 

à 00h25
David Bowie en 5 actes (doc)

"Dans les années 1960, on me disait trop avant-gardiste pour réussir." Cinquante ans plus tard, celui qui ne voulait pas être une rock star a conquis les scènes de la planète entière, compte vingt-cinq albums à son répertoire– dont le dernier, inespéré, en 2013, The next day – et le Victoria & Albert Museum lui a consacré une rétrospective. Comment David Bowie est-il passé d'expérimentateur underground à idole mainstream ? C'est cette étonnante mutation que Francis Whately fait le pari de raconter à travers cinq années clés de sa carrière, comprises entre 1971 et 1982. De son avatar Ziggy Stardust à son tube bien nommé "Fame", en passant par sa période soul américaine (Young americans), son virage berlinois électronique (Heroes) puis vers la musique romantique moderne (Scary monsters), le film nous emmène au plus près des différentes métamorphoses artistiques et personnelles du chanteur. Une proximité inédite rendue possible d'abord par les témoignages de ses collaborateurs les plus proches. Parmi eux, les guitaristes Mick Ronson – avec qui il partagea la scène de 1970 à 1974 – et Robert Fripp – auteur du riff inoubliable de "Heroes" –, le musicien électronique Brian Eno, le producteur Tony Visconti, mais aussi des musiciens et choristes, des journalistes et le réalisateur du clip de "Ashes to ashes", David Mallet. Chacun nous fait notamment revivre la genèse des morceaux, nous permettant ainsi d'entrer dans l'intimité du chanteur quand il crée. Une intimité renforcée par quelques témoignages audiovisuels ou sonores, toujours bienvenus, de la star elle-même, et surtout des séquences rares, voire inédites, habilement montées, de concerts, de répétitions ou de tournages de clips. À l'image de cette scène inouïe où l'on découvre David Bowie maniaque dans un studio de Harlem répétant avec ses choristes soul, phrase par phrase, jusqu'à obtenir l'assemblage parfait de "Young Americans".

 

Arte

Dimanche 18 à 20h45

Harvey Milk (drame)

Le film retrace les huit dernières années de la vie d'Harvey Milk. Dans les années 70, il fut le premier homme politique américain ouvertement gay à être élu à des fonctions officielles, à San Francisco en Californie. Son combat pour la tolérance et l'intégration des communautés homosexuelles lui coûta la vie. Son action a changé les mentalités, et son engagement a changé l'histoire.

Hd1

Dimanche 18 à 20h40

I love you Phillip Morris (comédie)

L'histoire vraie d'un ex-flic, ex-mari, ex-arnaqueur aux assurances, ex-prisonnier modèle et éternel amant du codétenu Phillip Morris. Steven Russell est prêt à tout pour ne jamais être séparé de l'homme de sa vie. Ce qui implique notamment de ne pas moisir en prison. Jusqu'où peut-on aller par amour? Très loin si l'on en croit l'histoire incroyable de Steven Russell, un génie de l'évasion rattrapé par son romantisme.

 

Ciné+club

Lundi 19 à 20h45

Laurence Anyways (drame)

Laurence Anyways, c'est l'histoire d'un amour impossible.
Le jour de son trentième anniversaire, Laurence, qui est très amoureux de Fred, révèle à celle-ci, après d'abstruses circonlocutions, son désir de devenir une femme.

Nrj12

Jeudi 22 à 22h40

Telllement vrai : ils vous ont marqué : que sont-ils devenus ? (doc)

Souvenez vous, la journée Laurent était père de famille, le soir il se travestissait en Julia un personnage glamour et sexy. Depuis il a franchi le pas et a entamé une transformation complète. Dans moins de 6 mois, Laurent devrait devenir officiellement Julia après une vaginoplastie. Des changements, il en a connu depuis plus d'un an, opérations de chirurgie, traitement hormonal, relooking la...

surprenante métamorphose est en route. Mais la vraie nouveauté c'est que Julia a trouvé l'amour pour la première fois. Arrivera-t-elle a s'imposer en tant que femme, auprès de ses amis et surtout de son nouveau petit ami ? 

 

rediff :

L’apollonide, souvenir de la maison close sur arte

Velvet Goldmine sur ciné+club le 19

Tout sur ma mère sur ciné+émotion

Les amours imaginaires sur arte le 23

Le premier qui l’a dit sur ciné+club

Swimming pool sur ciné+premier

 

Du coté des séries :

Clara sheller sur june

Partner’s (saison 1) sur C+ séries

Grey’s anatomy (saison9) sur TF1

Torchwood sur Syfy

Ugly betty (saison 1) sur chérie25

True blood (saison 6) sur OCS city

Pretty little liars (saison 2) sur june

Game of thrones (saison 2) sur C+ et (saison 4) sur OCS city

Glee (saison 3) w9

Skins (saison 7) sur c+séries et sur june

Melrose place sur rtl9

Physique ou chimie sur nrj12

Greek sur june

Degrassie : nouvelle génération sur june

Desperate housewives (saison 4)sur 6ter

Plus belle la vie france 3 et france4

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Commenter cet article