Sorties ciné gay

Publié le 7 Mai 2014

Sorties ciné gay

« L’armée du salut »
Le passage d’un auteur derrière une caméra n’est pas toujours très concluant. Les films de Michel Houellebecq ou de Bernard Henri Levy restent de douloureux exemples. L’auteur marocain Abdellah Taïa, en adaptant librement de son roman éponyme autobiographique, évite bien des écueils en choisissant une facture sobre. On suit ici à Casablanca le jeune Abddellah qui essaye de se construire entre une mère autoritaire, un père absent mais bienveillant, un grand frère qu’il mythifie et une noria de sœurs envahissantes. Abddellah aime les garçons et au gré des rencontres, tente de trouver l’amour et une identité. Deux quêtes qu’un écrivain suisse lui apportera peut-être…Tourné sans moyens, mais pas sans énergie, ce film dresse un tableau sans fioriture d’un pays, le Maroc, et d’une société, mais sans misérabilisme, ou esprit moralisateur. Le parcours d’ Abddellah touche mais le film n’est jamais construit comme un tire larmes facile. Un premier film prometteur ou la direction d’acteurs est un sans-faute.

Un film de Abdellah Taïa avec Saïd Mrini, Karim Ait M’Hand. Drame. 1 h 24

« Sarah préfère la course »
Un an après sa présentation cannoise, ce premier film québécois arrive sur les écrans. Sarah, jeune étudiante, veut vouer sa vie à la course. Mais pour y arriver, elle choisit de se marier avec un ami histoire d’améliorer son ordinaire et ne rien lâcher pour sa passion. Mais Sarah préfère les femmes et elle ne le réalise pas encore… Approche minimaliste, image soignée, écriture fine, personnages subtils et acteurs impeccablement dirigés. La jeune Chloé Robichaud maîtrise avec talent un drame complexe et fin. C’est clairement un talent à suivre. En coureuse obstinée et taiseuse, Sophie Desmarais, la comédienne la plus en vue du Québec aujourd’hui, est une révélation.

Un film de Chloé Robichaud avec Sophie Desmarais et Jean-Sébastien Courchesne. Drame. 1 h 37.

Source tétu

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay

Commenter cet article