Sortie ciné gay août 2014

Publié le 25 Août 2014

Sortie ciné gay août 2014

REACHING FOR THE MOON

Affligée du syndrome de la page blanche, la poétesse américaine Elizabeth Bishop part se changer les idées chez son amie Mary, installée au Brésil avec sa compagne, l’architecte Lota de Macedo Soares. Au premier regard, Elizabeth et Lota ne s’aiment pas, au point que la première décide rapidement de modifier ses plans et de quitter la sublime propriété du couple. Mais la vie en décide autrement et l’incompatibilité première se transforme en passion. Les trois femmes cohabitent désormais, Elizabeth se remet à écrire (elle se verra décerner le prix Pulitzer en 1956), Mary souffre (mais pas vraiment en silence), Lota crée.

Bruno Barreto ne s’appesantit pas sur le regard de la société des années 50 sur cette relation inhabituelle, et préfère se concentrer sur les rapports entre Elizabeth et Lota, l’alcoolisme de la première, l’ambition peut-être démesurée de la seconde, sur fond de profonds changements politiques. Le choix est respectable mais en voulant s’attacher à l’humain, le réalisateur gomme l’aspect historique, dont l’éclairage n’aurait pas été inutile au biopic.

Malgré des longueurs et des faiblesses de rythme (les unes allant souvent avec les autres), Reaching for the Moon est un film plaisant quoique confus. On préférera oublier la bande-son ultra-mélodramatique et plombante et retenir la beauté de la photographie, qui n’est pas sans rappeler A Single Man de Tom Ford. JS

source yagg par Maëlle Le Corre

Sortie ciné gay août 2014

La dune,

avec Niels Arestrup et Guy Marchand en couple homo

Pourquoi Hanoch (Lior Ashkenazi), que l'on voit mener une vie banale dans un quartier de Tel Aviv et opposer à sa compagne son refus de devenir père, se retrouve-t-il sur une plage des Landes, inconscient? L'explication ne viendra pas de lui, car il ne parle plus.

Reuven (Niels Arestrup), un flic parisien usé, chargé des cas de disparition, accepte d'essayer de savoir qui il est. Quitte à mécontenter son compagnon Paolo (Guy Marchand) qui l'attend pour partir en Italie en vacances.

L'inconnu est joueur d'échecs comme Reuven qui, enfant, a passé de nombreuses vacances près de la plage où le jeune homme a été retrouvé.

Pour ce premier film, Yossi Aviram campe une intrigue policière classique, qui va ensuite bifurquer vers une quête plus personnelle d'un passé enfoui.

Le rythme est un peu lent, mais les personnages sont servis par un casting de choix, avec une Emma de Caunes émue par cet homme muré dans le silence et un duo inattendu et original formé par Niels Arestrup et Guy Marchand, en couple gay très réussi.

(Avec AFP)

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Commenter cet article