Sortie ciné gay "La duchesse de Varsovie"

Publié le 26 Février 2015

Sortie ciné gay "La duchesse de Varsovie"

LA DUCHESSE DE VARSOVIE

La grand-mère, c’est Alexandra Stewart, une icône de la Nouvelle Vague. Le petit-fils est un jeune comédien, Andy Gillet, qui a travaillé avec Eric Rohmer.

Mais ce film va bien au delà d’un simple drame autour d’un secret familial entre une grand-mère et son petit-fils. La grande trouvaille de cette histoire sur la mémoire et l’héritage du passé, c’est son écrin. La Duchesse de Varsovie est entièrement tourné dans des décors peints. La ville de Paris véhicule ainsi une sorte d’image fantasmée, mythifiée. La chef décoratrice a regardé des livres d’art, des photos, puis fait des collages ou des montages qui ont inspiré ensuite une peintre marquée par le travail des impressionnistes. Des peintres aussi comme Raoul Dufy, Matisse ou Bonnard. On peut donc être voir le film comme un mélo libre, presque expérimental.

Mais le procédé visuel ne détourne pas la force du propos : un secret entre une grand-mère et son petit-fils, jeune homo perdu qui sait que c’est dans son passé familial qu’il trouvera la force de vivre. Dans un cinéma souvent frileux, La Duchesse de Varsovie ne manque ni de force, ni d’originalité.

Un film de Joseph Morder avec Alexandra Stewart et Andy Gillet. Drame. Durée : 1h26.

source tétu

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Commenter cet article