Cannes 2015 "Love" l'affiche polémique

Publié le 27 Avril 2015

Cannes 2015 "Love" l'affiche polémique

 le film Love de Gaspar Noé refait parler de lui aujourd'hui alors que des affiches (très hot !) et un synopsis viennent de débouler sur la toile. Ce nouveau film du réalisateur d'Enter the Void sera donc un "mélodrame sexuel en 3D" qui parle d’un garçon et d’une fille, et d’une autre fille, et qui explore les multiples facettes de l'amour par delà le bien et le mal : besoin génétique, dépassement de soi, état altéré de la conscience, drogue dure, maladie mentale, jeu de pouvoir, lumière aveuglante, fait de sperme, de fluides et de larmes. L'histoire débute un matin avec un téléphone qui sonne. Murphy (Karl Glusman), 25 ans, se réveille entouré de sa jeune femme et de son enfant de trois ans. Il écoute son répondeur. Sur le message, la mère d'Electra lui demande, très inquiète, s'il n'a pas eu de nouvelles de sa fille disparue depuis longtemps. Elle craint qu'il lui soit arrivé un accident grave. Au cours d'une longue journée grise, Murphy va se retrouver seul dans son appartement à se remémorer sa plus grande histoire d'amour d'une durée de deux ans avec Electra : une passion amoureuse contenant toutes sortes de promesses, de jeux et d'excès... Gaspar Noé nous livrera-t-il un film encore plus explicite que le Nymphomaniac Director's Cut de Lars Von Trier ? Réponse dans quelques semaines, au festival de Cannes, où Love sera présenté en séance de minuit.


Source : FilmsActu http://cinema.jeuxactu.com/news-cinema-love-le-film-de-gaspar-noe-23409.htm

Une image classée X qui tease Love, un long-métrage qui sera présenté sur la Croisette lors d'une séance de minuit.

Difficile de faire plus explicite comme image. Après une première affiche montrant les bouches de trois personnes s'embrassant goulûment avec la langue, Gaspar Noé a mis la barre plus haut, sans aucun jeu de mot sexuel, pour le deuxième teasing de son nouveau long métrage Love. Un film qui tournera autour d'un trio amoureux.

Et c'est avec une deuxième affiche qui risque bien d'être interdite aux moins de 16, voire 18 ans, que le réalisateur de 7 jours à la Havane a choisi de faire parler de son film. Une image au cadrage très serré qui montre un pénis en gros plan en pleine éjaculation. On retrouve en arrière plan un sein surmonté du titre du film écrit d'une manière qui laisse à penser qu'il s'agit d'un fluide corporel pour le dire de façon poétique

Si vous voulez voir l'affiche X  c'est par ici

Rédigé par Michael

Publié dans #cannes 2015

Commenter cet article