Où sont les personnages trans dans les séries ?

Publié le 26 Juin 2015

Alors que l’on a appris hier que la série Transparent avait été renouvelée pour une saison 3 avant même la mise en chantier de la saison 2, on peut se féliciter de ce signe envoyé et du regard bienveillant porté par la production (et donc par la société) sur les personnages transsexuels et transgenres, pour une ouverture d'esprit bienvenue. Tout comme l'homosexualité longtemps cantonné à un ressort comique (ce qui perdure malgré tout un peu), le trans a mis longtemps avant d'exister dans les séries quitte a n'être qu'un ressort dramatique, d'abord exceptionnel, puis de plus en plus comme un autre. Le début de la "normalité" ?

Où sont les personnages trans dans les séries ?

Pour beaucoup en effet, le seul personnage iconique ouvertement transsexuel ou du moins drag queen (on n’allait pas jusqu’à évoquer un personnage transsexuel sur ABC en 2001 !) dans une série est Charles Bing, le père de Chandler dans la série Friends, incarné avec brio par l’actrice Kathleen Turner. Bien évidemment, il s’agissait là de rire de la gène causée par un père "différent".

Où sont les personnages trans dans les séries ?

Trois ans plus tard, l’ex James Bond Girl Famke Janssen prenait en main le rôle d'Ava Moore, une sublime transsexuelle manipulatrice, professionnelle du coaching, dans la série Nip/Tuck. Avec une petite quinzaine d’épisodes en trois saisons, la transsexuelle tenait à se normaliser peu à peu dans les séries.

Où sont les personnages trans dans les séries ?

En 2006, dans la comédie Ugly Betty, le personnage d'Alexis Meade, d'abord interprétée par Elizabeth Penn Payne puis par Rebecca Romijn était née Alexandre Spencer Meade, avant son opération, causant au passage pas mal de quiproquos. Un petit pas en arrière question normalisation.

Où sont les personnages trans dans les séries ?

C’est en 2006, dans la saison 3 de la série ouvertement gay (lesbienne) friendly The L Word qu’intervenait (enfin) Moira/Max Sweeney (Daniela Sea), un personnage qui suivait un traitement à base d’hormones masculines dans le but de devenir un homme et ce, avec toutes les complications personnelles que cela peut impliquer. Un peu didactique, un peu pathos, mais le personnage touchera beaucoup de téléspectateurs.

Où sont les personnages trans dans les séries ?

Six ans plus tard, en 2012, Sky Atlantic lance (sans grand succès) la série Hit and Miss dans laquelle Chloë Sevigny jouait Mia, une femme trans travaillant comme tueuse à gages qui se découvre un enfant à élever, tant bien que mal. Très beau personnage, pas trop caricatural. La transsexualité comme enjeu narratif.

Où sont les personnages trans dans les séries ?

L’année suivante, Laverne Cox commença à faire des étincelles dans le rôle de Sophia Burset, la coiffeuse trans de la prison où est enfermée l’héroïne d'Orange is the new Black. Saison après saison (on en est à la troisième et la quatrième est commandée par Netflix), le personnage a pris de l’épaisseur et sa relation avec son fils est devenu l’un des enjeux principaux de la série.

Où sont les personnages trans dans les séries ?

En 2014, on découvre la série Amazon Transparent dans laquelle Jeffrey Tambor joue avec maestria Maura Pfefferman (ex Morton L. Pfefferman), une professeure de sciences politiques à la retraite qui révèle son identité de femme transgenre à sa famille avec les conséquences que l’on devine.
Golden Globe de la meilleure série (comique) et du meilleur acteur (dans une série comique).
Une mode est sans doute lancée.

Où sont les personnages trans dans les séries ?

Cette année, il faut noter l’arrivée du personnage de Nomi Marks (née Michael Marks) interprété par Jamie Clayton dans la série Sense8. Un personnage de femme trans blogueuse/hackeuse qui fait sans conteste échos à Lana Washowski (ex Larry) co-créateur, scénariste et réalisatrice (avec son frère Andy) de la série Netflix.
Sans doute l’un des personnages les mieux écrits de cette première saison qui prône (entre autre thème majeur) le droit à la différence.

Où sont les personnages trans dans les séries ?

Notons au passage et c’est sans doute aussi un signe du temps, puisque cette année dans le soap Amour, Gloire et Beauté, les spectateurs ont découvert (tout comme l’actrice d’ailleurs) que le personnage de Maya (Karla Mosley) était en fait en fait Myron, un transsexuel. Pendant 2018 épisodes, on ne s’en était pas douté !

source première

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #transexualité

Commenter cet article