Vidéos clip gay de 2000 à 2013

Publié le 30 Août 2015

Tatu, "All the things she said" (2002)

L'idée de faire chanter un duo d'adolescente pseudo lesbienne venant de Russie a causé un tel chahut à l'époque, ainsi que la vidéo, naturellement, elles furent interdites dans certains pays. Bien sûr, les fausses lesbiennes se sont faite  finalement démasqué  ( et l'une d'elle étant même une grande homophobe).

Christina Aguilera, "Beautiful" (2002).

Christina et  Jonas Åkerlund ont créé une vidéo puissante pour cet hymne sur l'auto-émancipation. La chanteuse bisexuelle avait d'ailleurs remporté le Prix Médias GLAAD pour sa représentation des personnes lgbt de tous horizons dans son clip.

Bright Eyes, "First Day of My Life" (2005).

Réalisé par la star de Hedwig John Cameron Mitchell, la représentation touchante de cette vidéo de toutes sortes de couples qui écoutent la chanson avec des écouteurs a reçu également le prix Média GLAAD ​.

Matt Alber, "End of the world" (2008).

Un homme se fait raser dans un salon de coiffure. Il rencontre un beau garçon qui l'invite pour une danse.

Kylie Minogue, "all the lovers" (2010).

La vidéo fut censuré dans certains pays pour tous ces baisers entre partenaires en tout genre.

Pink, "Raise Your Glass" (2010).

Une des premières célébrations du mariage entre personne du même sexe dans une vidéo pop,  Ici nous voyons deux hommes s'embrassant dans les 30 premières secondes, ce qui est peut-être un record du monde pour un clip gay-friendly.

Rihanna, "Te Amo" (2010).

Il existe deux versions de ce clip : un pour les Etat-unis plus tôt sage et la version Européenne avec Laetitia Casta plus calliente.

Murs, "Animal Style" (2012).

Du rap gay avec Murs. Une chanson sur toute la difficulté d'être gay et black encore aujourd'hui.

Esperanza Spalding, «I Can not Help It" (2012).

Le personnage de Spalding vit avec un bel homme, mais elle ne peut s'empêcher de tomber amoureuse d'une jeune femme qu'elle vient de rencontrer.

Carly Rae Jepsen, "Call Me Maybe" (2012).

Un grand tube de 2012 qui cachait une surprise en toute fin du clip.

Macklemore et Ryan Lewis avec Mary Lambert, "same love" (2012).

Une très belle chanson que j'aime tout particulièrement.

Eli Lieb, «Young Love" (2013).

Une romance bien réelle pour ces deux garçons, l'un d'eux est le chanteur lui-même : Lieb. Le chanteur ouvertement gay fait sensation sur YouTube.

Backstreet Boys, «in the world Like This" (2013).

A la fin,  cette vidéo célébre l'amour pout tous.

Steve Grand "All American-Boy" (2013).

Le chanteur de country gay Steve Grand prouve qu'un garçon 100 % américain peut être attiré par d'autres garçons tout aussi 100 % américains.

Rédigé par Michael

Publié dans #Musique

Commenter cet article

Irkyno 02/09/2015 08:16

Allez ! pour cette nouvelle fournée mon duo gagnant va à Eli Lieb, découvert grâce à vous (encore) et Steve Grand avec All American boy. Quelle meilleure façon de lutter que de s'assumer entièrement à travers des textes et surtout des images et lorsque la voix, la mélodie et le rythme sont là, que demander de plus ? C'est là que l'on peut démontrer le côté positif d'internet qui permet à de tels artistes de se faire connaître !
Mention spéciale à Christina Aguilera également qui possède une voix magnifique.