Festival Chéries-chéris

Publié le 10 Novembre 2015

Festival Chéries-chéris

Chéries-Chéris

21e édition du Festival du film LGBT de Paris

La 21e édition du Festival du film lesbien, gay, trans, queer & de Paris, qui se déroule du 24 novembre au 1er décembre, est placée sous le signe de la lutte.

 

Lutte pour les droits, lutte pour l’égalité, contre les discriminations, pour la visibilité, et lutte contre la maladie également, un thème parfois négligé ces dernières années.

"C’est dans cette esprit que nous proposons une sélection plus éclectique que jamais, il y en aura vraiment pour tou.te.s les Chéri.e.s, c’est promis !", annoncent les organisateurs.

Arielle Dombasle, présidente d’honneur, sera présente outre pour les cérémonies de clôture et d’ouverture à travers la bande-annonce du festival réalisée par Ali Mahdavi.

Arielle Dombasle présentera également son film "Les Pyramides bleues", de 1989, en version restaurée.

Côté programme, les films annoncés sont nombreux et variés, qu'on en juge: « Tangerine » de Sean Baker, « La Chanson de l'éléphant » de Charles Binamé avec Xavier Dolan, « The Material Boy » de Luizo Vega, « Pauline s'arrache » de Emilie Brisavoine, « Mekong Stories » de Dang Di Phan, « The Last Summer Of The Rich » de Peter Kern avec Amira Casar, « L'Amour au temps de la guerre civile » de Jean Rodrigue, « Feriado » de Diego Araujo, « Drown » de Dean Francis, « Batguano » de Tavinho Teixeira, « The Chambermaid Lynn » de Ingo Haeb, « De l'ombre il y a » de Nathan Nicholovitch, « Unfreedom » de Raj Amit Kumar, « Nude Area » de Urszula Antoniak, «Two 4 One » de Maureen Bradley, « Estrellas Solitarias » de Fernando Urdapilleta, en présence de Dana Karvelas, également membre du jury des films documentaires.

Une carte blanche à Catherine Corsini est prévue, des séances spéciales,  des séances patrimoine (« La Garçonne » de Jean de Limur, 1936), des séances Le Refuge, Cocky Boys, des courts gays, lesbiens, trans et queer.

A noter aussi une séance autour d'Andy Warhol avec 3 films de Karim Zeriahen : « Paul Morrissey, into the Flesh », « Joe Dallesandro, Naked Angel », « I live Holly (Woodlawn) ». Et pour la première fois une séance ciné-concert avec la diffusion en avant-première du live de la chanteuse Ysa Ferrer à la Cigale.

Pour la première fois, le festival qui connaît des diffucultés financières demande aux spectateurs de s’impliquer à travers une campagne de financement participatif. 

www.cheries-cheris.com

source e-llico

Rédigé par Michael

Publié dans #festival gay

Commenter cet article