Michelle Rodriguez va changer de sexe dans son prochain film

Publié le 1 Novembre 2015

Michelle Rodriguez va changer de sexe dans son prochain film

L'actrice sera la victime d'une expérience chirurgicale de Sigourney Weaver dans Tomboy, a Revenger’s Tale.

Alors que la récente transformation d'Eddie Redmayne en femme dans the Danish Girlest aussi crédible que bluffante, il semble plus difficile d'imaginer Michelle Rodriguezdans la peau d'un homme. C'est pourtant ce qui va arriver à la star de Fast & Furious et de Resident Evil dans le nouveau film de Walter Hill : Tomboy, a revenger's tale.

Dans ce thriller, elle va jouer, une fois n'est pas coutume, une sorte de tueuse à gage, sauf qu'elle se fera capturer par des gangsters. Ces derniers vont la laisser entre les griffes d'une chirurgienne peu scrupuleuse (Sigourney Weaver), qui va s'amuser à la transformer en homme. Pour Michelle Rodriguez, c'est peut-être le moment de déposer les armes 5 minutes pour s'essayer à un rôle de composition... à moins que sa revanche ne consiste qu'à tirer sur tout ce qui bouge ! Pour le réalisateur Walter Hill, c'est aussi une bonne occasion de retrouver Sigourney Weaver, avec qui il a travaillé sur Alien, alors qu'il était scénariste et producteur du film.

Le tournage commencera le 9 novembre à Vancouver rapporte THR. Connu pour ses talents de scénaristes et ses films d'action parfurmés de Western, Walter Hill a écrit les trois premiers Alien et a réalisé une adaptation des Contes de la crypte mais aussi 48 Heures et le légendaire Les guerriers de la nuit. Il faudra donc s'attendre à un film d'action musclé et sans pitié. Son dernier long-métrage : Du plomb dans la tête, dans lequel Sylvester Stallone incarnait un tueur à gages, n'avait pas convaincu la critique ni les spectateurs. Espérons que ce nouveau sujet l'inspirera beaucoup plus.

Avant cela, on retrouvera Michelle Rodriguez, encore surarmée et très enervée dansFast & Furious 8 et Resident Evil : Chapitre Final.

Source première

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Commenter cet article