Un appel au boycott de Zoolander 2

Publié le 23 Novembre 2015

Un appel au boycott de Zoolander 2

Le personnage de Benedict Cumberbatch dans Zoolander 2 ne plaît pas à certaines personnes.

S'il y a bien quelque chose qui nous a fait rire la semaine dernière, c'est la bande-annonce de Zoolander 2. 14 ans après le premier Zoolander, Ben Stiller revient en mannequin homme débile et semble avoir chargé son mojo à fond. Le trailer est tout bonnement à crever de rire. Mais voilà, le film est la cible d'une pétition appelant à son boycott. La faute au personnage de All, joué par Benedict Cumberbatch. Un mannequin ni homme ni femme qui rend Derek très perplexe (dialogue : "es-tu un mannequin homme ou un mannequin femme ? -All est All.") et Hansel (Owen Wilson) de s'interroger : "tu as un hot-dog ou un beignet ?".

Bref, ce n'est pas une représentation très subtile d'un personnage transgenre. All a donc poussé l'activiste Sarah Rose à mettre une ligne une pétition appelant au boycott deZoolander 2, qui a été signée par 8 898 personnes à l'heure où nous écrivons. "Boycottez Zoolander 2 pour sa représentation choquante des individus non-binaires ! ".

"Le personnage de Benedict Cumberbatch est très clairement conçu comme une parodie grotesque, digne d'un dessin animé, des individus androgynes/trans/non-binaires. C'est l'équivalent contemporain du blackface", écrit Sarah Rose (aux Etats-Unis, dans les spectacles blackface, des comédiens blancs étaient grimés en Noirs). "Si les producteurs et scénaristes de Zoolander voulaient faire un commentaire social sur la présence d'individus androgynes/trans/non-binaires dans l'industrie de la mode, ils auraient pu contacter des mannequins comme Andreja Pejic (NDLR : mannequin transgenre australo-bosnien, so hot right now). En engageant un acteur cisgenre (NDLR : se dit d'une personne dont la perception d'elle-même correspond à son sexe de naissance) pour jouer un individu non-binaire d'une façon clairement négative, Zoolander 2 encourage une perception dangereuse et négative de la communauté queer dans son ensemble."

Source première

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Commenter cet article