Rebecca Hampton icône lesbienne

Publié le 7 Février 2016

Rebecca Hampton icône lesbienne

Dans une interview accordée à "Télé 7 Jours", Rebecca Hampton se confie sur sa vie amoureuse...

Depuis le 5 février, le film de Dominic Bachy, Des amours, désamour, est diffusé en e-cinéma. A cette occasion, Rebecca Hampton - laquelle joue aux côtés, entre autre, de Linda Hardy, Anthony Delon et Joy Esther - a accoré une interview au magazine Télé 7 Jours.

La star de Plus belle la vie y joue le rôle d'une femme qui vit une histoire avec une autre femme, comme ce fut le cas avec son personnage Céline Frémont. Une similitude qui l'a "fait rire" mais ce dont Rebecca Hampton ne se doutait pas c'est que ses rôles lesbiens ont fait d'elle un emblème aux Etats-Unis. "Une Américaine m'a branchée dans un café. Elle m'a dit que j'étais devenue une icône pour la communauté lesbienne aux Etats-unis, et que j'étais répertoriée sur un site comme étant la première comédienne récurrente homosexuelle dans une série française", raconte-t-elle.

Si le film de Dominic Bachy évoque le couple et ses difficultés, Rebecca Hampton estime que le célibat est un challenge tout aussi difficile. "Je suis seule et je peux vous dire que c'est un parcours du combattant. Je pense qu'à deux la vie est plus douce, même si c'est compliqué. C'est un combat qui vaut le coup", déclare la maman d'Eléa (2 ans).

Révélant dans la suite de l'entretien n'être pas tombée amoureuse depuis longtemps, la comédienne a de toute façon "une vie à 100 à l'heure" et un "métier pas facile" qui la rend, parfois "un peu insupportable". Mais à 42 ans, l'actrice a encore largement le temps de se prendre une flèche de Cupidon.

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Commenter cet article