Bates Motel saison 4

Publié le 28 Mars 2016

Bates Motel saison 4

Rien de gay dans cette série mais c'est une de mes préférées alors si vous l'avez raté je vous fait une séance de rattrapage.

Le Pitch

Après la mort mystérieuse de son mari, Norma Bates décide de quitter l’Arizona pour la petite ville de White Pine Bay dans l'Oregon. Avec son fils Norman âgé de 17 ans, elle espère refaire sa vie en rachetant un vieux motel abandonné et son manoir attenant. Alors que la mère et le fils partagent une relation des plus ambiguës, des événements tragiques vont les pousser à se rapprocher encore davantage et partager un lourd secret…

Bates Motel est l’un des projets télévisuels les plus ambitieux et audacieux de ces dernières années : un prequel moderne et revisité de Psychose, le chef d’œuvre de Hitchcock. La série, se déroulant à notre époque, met en scène les personnages de Psychose alors que Norman Bates n’a encore que 17 ans.

Sombre et angoissant comme son modèle, Bates Motel adopte cependant un ton résolument moderne. Avec une esthétique très soignée et une atmosphère inquiétante, Bates Motel est l’une des révélations séries de l’année 2013.

La série doit en partie son succès à l’excellente performance de ses acteurs et notamment le fascinant duo mère-fils. Vera Farmiga incarne à merveille cette mère envahissante et possessive alors que le jeune Freddie Highmore parvient à mettre en relief la psychologie complexe de ce personnage d’anthologie.

Une prestation remarquée pour l’actrice américaine, puisqu’elle a été nommée pour son rôle aux Emmy Awards dans la catégorie meilleure actrice dans une série dramatique.

Quelle est l’adolescence du futur propriétaire de l’hôtel de Psychose ? Pourquoi est-il devenu un tueur en série ? Avec Bates Motel, le maître du suspense Alfred Hitchcock a t-il trouvé un digne successeur à son film culte ?

Bates Motel saison 4

Garçon intelligent, parfois timide, Norman a une relation particulière et pouvant être qualifiée de malsaine avec sa mère. Sa double personnalité se renforce au cours des épisodes le rendant de plus en plus instable.

Dans un premier temps, on le voit en ado fragile, mal dans sa peau et ayant des moments d'absences.

Dans la saison 1 il est souvent la victime de personnes peu recommandables que sa mère côtoie en toute confiance. Il commence à ressentir une ambiguïté dans ses sentiments amoureux. Comme tout ado il ressent certaines pulsions mais une petite voix intérieure (celle de sa mère) le met en garde car elle voit toutes les autres femmes comme des rivales. Il se demandera même si lui ou sa mère n'est pas responsable de la mort violente d'une de ses connaissances qui se montrait trop entreprenante.

A la fin de la saison 2, après un gros choc émotionnel, sa personnalité commence sérieusement à vaciller.

La série se corse avec la saison 3 et j'espère la saison 4 qui commence tous les dimanches sur 13 ième rue.

Les moments d'absences de Norman sont de plus en plus fréquents et l'on commence à voir nettement son dédoublement de personnalité. Il pense que sa mère veut régenter sa vie amoureuse alors qu'en faite il est seul face à lui-même. Et cette mère omniprésente n'est que le fruit de son esprit malade bien que la mère réelle ne soit pas toujours innocente dans l'expression de ses délires.

Freddie Highmore est un norman bates plus vrai que nature

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Commenter cet article