Orange is the New Black saison 4

Publié le 9 Juin 2016

Orange is the New Black saison 4

C'est bientôt l'heure de remettre la fameuse tenue orange du pénitentier de Litchfield. La saison 4 d'Orange is the New Black sera mise en ligne par Netflix dans une semaine, le 17 juin prochain. Au menu : une centaine de nouvelles détenues, une Piper (Taylor Schilling) prise pour cible et une Alex (Laura Prepon) en grand danger. Alors que pense la presse de ces nouveaux épisodes ? Les premières critiques de la saison 4 sont plutôt élogieuses.

Le très célèbre TV Guide est certainement le plus dithyrambique. "Orange is the New Black est meilleure que jamais, avec sa saison 4", titre d'emblée le magazine, pour qui la série "a retrouvé son groove cette année (...) La saison 4 continue d'élargir ses horizons, mais pas au détriment des personnages que nous avons appris à adorer (...) Une fois encore, Orange is the New Black incarne le concept de binge-watching. C'est le genre de série captivante, qui vous fait enchaîner les épisodes, en espérant en même temps que la saison ne finira jamais !"

Même son de cloche du côté du Hollywood Reporter. Pour le journaliste, "les premiers épisodes de la saison 4 sont aussi passionnants, divertissant, bien écrits, et aussi bien joués que les saisons précédentes, ce qui constitue une réussite incroyable". Il résume : "La série star de Netflix maintient sa créativité impressionnante et conserve cet élan vers l'avant, malgré son casting tentaculaire".

Entertainment Weekly n'est pas tout à fait du même avis. Pour le site du magazine américain, "la prison de Litchfield est surpeuplée et donc la série aussi. Aucun drama ne vous implique autant dans la vie des personnages qu'Orange is the New Black (...) Et il faut avouer que les nouveaux n'inspirent pas la même fascination que les personnages originaux." Mais EW précise ensuite que "si la saison est plutôt sombre, il y a encore assez de grandes répliques, pour vous rappeler pourquoi OITNB a été nommée parmi les Meilleures comédies par les Emmy Awards".

Les Anglais du Daily Telegraph, eux, résument sobrement : "Les anciennes saisons de Orange is the New Black avaient l'habitude de commencer lentement. Mais pas celle-ci. La saison 4 explose dès le départ. Alors on est ravi et soulagé de constater que le drama ne montre aucun signe de relâchement."

Source première

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Commenter cet article