Sortie ciné gay « Le Cancre »

Publié le 18 Octobre 2016

Paul Vecchiali est derrière et devant la caméra dans Le Cancre, film dans lequel il a réuni toutes ses actrices fétiches dont Catherine Deneuve et Annie Cordy. Rencontre avec un monument du cinéma…

Il y a 80 ans, il a dit à sa mère : « Je ferai du cinéma ». Il avait six ans. Paul Vecchiali est un cinéaste engagé qui ne veut pas qu’on le catalogue dans le cinéma gay. De fait, c’est une catégorie difficile à cerner… Ces dernières années, il a tout de même réalisé Bareback ou la guerre des sens, un film comprenant des scènes pornos, Faux raccords, sur les tchats gays, et C’est l’amour dans lequel une femme prend un amant qui a lui-même un amant. Pier Paolo Pasolini a changé la distribution de Salo ou les 120 journées de Sodome après avoir vu FEMMES FEMMES de Paul Vecchiali. C’est dire son influence dans le cinéma d’auteur. Grâce à lui, c’est Hélène Surgère qui a remplacé Jeanne Moreau et Pasolini a même écrit un rôle pour Sonia Saviange – il voulait les deux en même temps. Un coffret de ses trois films gays a été édité.

Dans Le Cancre, en salles depuis le 5 octobre, il rend hommage aux actrices qui ont traversé sa vie et son œuvre. Annie Cordy, Catherine Deneuve, Edith Scob, Françoise Arnoul, Françoise Lebrun… Danielle Darrieux, la muse ultime du réalisateur, a son nom encadré sur la cheminée. Lui joue Rodolphe, une sorte de vicomte de Valmont acariâtre du Sud de la France qui se remémore ses amours passées. Le plus important, c’est le premier : Marguerite… Ses actrices apparaissent à l’écran, une fois chacune, dans de longues séquences très émouvantes. Rodolphe vit avec Laurent, joué par Pascal Cervo, son fils gay avec qui il entretient une relation d’amour-haine extrêmement drôle et touchante. Entretien avec Paul Vecchiali sur Le Cancre, que je vous conseille fortement d’aller voir un dimanche soir – pour encore plus de nostalgie et de douceur.

Source tétu

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Commenter cet article