Marais Film Festival 2016

Publié le 4 Novembre 2016

Il y a maintenant deux ans de cela, le Marais Film Festival faisait ses premiers pas à Paris. Organisé par la très chaleureuse et conviviale équipe d’Outplay (qui édite et sort en salles de nombreux films à thématique LGBT), l’événement valait autant pour sa programmation de films éclectiques que pour son ambiance ultra friendly. La seconde édition aura lieu du 8 au 15 novembre du côté du cinéma Luminor Hotel de Ville.

Pour cette édition 2016, on retrouve tout d’abord une belle sélection de longs-métrages en avant-première et qui nous viennent du monde entier. Les parcours initiatiques et autres portraits de jeunesse, qui constituent un genre cher à Outplay, seront une fois de plus bien representés avec le film brésilien « D’une famille à l’autre » (un mélodrame familial sur fond de crise d’identité sexuelle d’un ado), l’australien « Teenage Kicks » (ou l’éternelle naissance d’un désir contrarié et pas forcément partagé entre garçons), l’argentin « Esteros » (récit d’un premier amour teinté d’érotisme entre adolescence et vie adulte) ou encore l’allemand « Center of my world » (ode au passage à l’âge adulte adapté du best-seller d’Andreas Steinhöfel).

Pas de doute que de belles surprises seront à dénicher parmi les autres films de la sélection comme « Dyke Hard » qui suit un groupe de rock lesbien (un film qui avait fait sensation à la Berlinale), le très attendu et assurément coquin « Taekwondo » (nouveau film de Marco Berger, réalisateur d’Absent) ou encore « Nasty Baby », une « anti-comédie » dans laquelle la toujours géniale Kristen Wiig joue une femme qui propose à un couple d’amis gays de porter leur enfant.

Toujours côté longs-métrages de fiction, le festival proposera une reprise de quelques-uns des meilleurs films à thématique gay de l’année cinéma écoulée parmi lesquels le bouleversant « En la gama », l’implacable « Les amants de Caracas », le subtil et nostalgique « Brooklyn Village » ou encore la version Director’s Cut de Studio 54 (ce dernier ayant été choisi en guise de clôture festive).

Cerise sur le gâteau : la découverte d’une mini-série gay brésilienne ,« The nest », en exclusivité française. Il se murmure qu’elle fait songer par ses envolées pop et indé à l’univers de Xavier Dolan…

Et pour ceux qui ne seraient toujours pas convaincus : le Marais Film Festival a concocté une séance spéciale dédiée au travail génialissime du vidéaste gay Antonio Da Silva. Sexualité, portraits et pornographie s’y entremêlent pour un résultat irrésistible.

Toute la programmation sur le site officiel du Marais Film Festival

Marais Film Festival, du mardi 8 au mardi 15 novembre 2016 au Luminor Hôtel de Ville (20 rue du Temple, 75004 Paris)

Source popandfilms

Rédigé par Michael

Publié dans #festival gay

Commenter cet article