Jack Falahee de Murder

Publié le 1 Décembre 2016

How To Get Away With Murder fait son retour sur M6 tous les jeudis soirs. Nous avions rencontré le craquant Jack Falahee, l'interprète de Connor, au Festival de Monte-Carlo où elle a évoqué pour nous la série de Shonda Rhimes, "Coliver", les fans...

AlloCiné : Est-ce que vous vous souvenez du jour où vous avez lu le scénario du premier épisode de Murder pour la première fois ?

Jack Falahee : Je m'en rappelle bien, très bien même. J'ai adoré. Je l'ai dévoré, je ne pouvais pas m'empêcher d'avaler les pages, j'étais à fond... Il était vraiment prenant. 

Connor est devenu l'un des personnages les plus iconiques de la télévision du moment, qu'est-ce que vous appréciez le plus chez lui ?

Oh, merci. Je dirai à Pete Nowalk (ndlr : le créateur) que vous avez dit ça. J'aime beaucoup Connor. Il est très intéressant. C'est un compétiteur, il est habité. Et surtout, comme tous les personnages de la série, il a une morale pas forcément très nette. Personne n'est tout blanc ou tour noir, ils sont tous entre les deux... A l'image de ce que nous sommes tous dans la vie, je pense. Cette ambiguïté morale, c'est ce qui plaît aux fans de la série je pense. (...)

Et ce que vous aimez le moins chez lui ? 

Ce que je déteste chez lui ? C'est parfois un vrai salaud, mais il occupe une place spéciale dans ma vie. Mais ses pantalons sont trop serrés à mon goût ! Pour l'anecdote : quand je rentre en famille, pour Noël par exemple et que je dévore tous les bons plats préparés par ma mère, l'équipe de costumiers doit ensuite élargir la garde-robe de Connor car je ne rentre plus dedans !

Le public est très réceptif à lui, il a de nombreux fans. Il y a des GIFs de lui, de vous, partout sur internet. Quel effet ça fait ?

C'est très sympa, même si c'est bizarre de voir des Gifs de vous tout nu sur le web ! Notamment celui Connor demande à Oliver de se réveiller... Les fans ont vraiment été très accueillants et chaleureux avec moi et ce personnage, donc je m'estime vraiment chanceux.

Le public adore tout particulièrement "Coliver", le couple que forment Connor et Oliver. Est-ce que vous ressentez du coup une certaine responsabilité envers la communauté LGBT (Lesbienne-Gay-Bi-Trans) ? 

Pete Nowalk a fait un travail formidable pour mettre en scène plein de profils différents dans cette série. On parle d'un couple gay et mixte dans une série diffusée sur une grande chaîne. C'est assez incroyable. Il était temps que cette représentation voit le jour : les fans et les téléspectateurs veulent voir ça, ils veulent voir des gens qui leur ressemblent. Plus nous irons dans ce sens, plus cela améliorera le monde pour moi.

Jack Falahee de Murder

 

Comment se déroule le tournage avec toute l'équipe ?

J'adore donner la réplique à tous mes partenaires. On s'éclate vraiment sur le tournage ! C'est une série dramatique, on pourrait croire qu'on se déteste tous mais c'est tout le contraire : on s'adore, on s'éclate ensemble. Matt McGory et Alfred Enoch passent leur temps à faire des blagues; Viola Davis et les filles s'amusent tout le temps à chanter des airs de comédies musicales... On s'éclate. 

Et ça fait quoi de faire partie du Shondaland ?

C'est incroyable. Shonda Rhimes est une force de la nature, que ce soit à Hollywood ou à la télévision. Elle réalise quelque chose d'incroyable en créant cette ambiance familiale au sein de son univers. Il y a des acteurs de Grey's Anatomy, des acteurs de Scandal, on tourne à côté d'eux... C'est une grande famille. C'est génial.

Quelle est son implication sur Murder en tant que productrice ?

Pete a travaillé sur Grey's Anatomy et a beaucoup appris de Shonda. En tant que productrices, Shonda et Betsy Beers voient passer tous les scénarios, et échangent beaucoup avec Pete. Et puis la porte de Shonda est toujours ouverte : en cas de question, on peut aller la voir, elle est très ouverte et disponible pour échanger avec nous.

Que pouvez-vous déjà nous dire sur la saison 3 ? (ndlr : cette interview a été réalisée avant son lancement aux Etats-Unis) ? 

J'ai discuté avec Peter Nowalk avant de venir pour savoir ce que je pouvais dire. Dans la prochaine saison, on verra plus les élèves dans la classe. je ne sais pas encore vraiment ce que cela signifie, mais peut-être verrons-nous d'autres cours, de nouveaux élèves... Ça va être passionnant en tout cas.

Interview réalisée en direct au Festival de Monte Carlo en juin 2016

Source allociné

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Commenter cet article

damien 03/12/2016 11:08

New York Unité spéciale. L'épisode 6 de la saison 18 traite du meurtre d'une personne transexuelle HTF et du couple qu'elle formait avec un homme hétérosexuel.

Moi 02/12/2016 23:20

J'ai bien aimé les 5 premiers episodes de la saison 2. C'etait captivant!

Moi 03/12/2016 11:14

Oh que oui, il va falloir s'accrocher.

Michael 03/12/2016 09:50

Généralement je me fais un marathon de toutes les séries que je n'ai pas pu voir la semaine le dimanche. Là j ai du pain sur la planche surtout s'il passe les épisodes par 5 !