PRIX DU ROMAN GAY 2016, le palmarès

Publié le 8 Janvier 2017

PRIX DU ROMAN GAY 2016, quatrième édition…
La proclamation du palmarès a eu lieu à Paris, Librairie Violette and Co,
ce samedi 7 janvier 2017.

Le jury, composé d’écrivains, critiques, blogueurs, chroniqueurs, lecteurs, libraires et éditeurs, a choisi six lauréats dans la short-list finaliste des onze romans sur les quarante préalablement sélectionnés parmi 119 participants.
LE PALMARES :


PRIX DU ROMAN GAY 2016
"Je suis en vie et tu ne m'entends pas" de Daniel Arsand aux EDITIONS ACTES SUD

 

Quand l’Allemand Klaus Hirschkuh débarque à la gare de Leipzig, ce jour de novembre 1945, c’est une ville détruite qu’il redé couvre pas à pas. Le jeune homme qui marche dans ces décombres est lui-même en morceaux. Il vient de passer quatre ans à Buchenwald. Parce qu’il est homosexuel. À bout de forces, il est une ombre, un fantôme. Scanda leu sement vivant pourtant. Et il n’a pas fi ni d’expier.
Un garçon ordinaire, une diff érence ordinaire, une simple vie, un trajet : Klaus s’exile en France et y traverse une moitié de siècle – le travail, l’amitié, l’amour, l’espoir et les déceptions, les chagrins et la joie – pour s’entendre chasser, à l’aube des années 1990, d’une cérémonie du souvenir dans la province française aux cris de “les pédés aux fours !”.
Survivre : un miracle et une responsabilité dont la réalisation n’a pas à être spectaculaire mais qui relève d’un combat intime, tenace, insurmontable parfois, solitaire souvent, et toujours sans répit.
Le roman de Daniel Arsand invente la langue digne de ce combat à poursuivre, mélange rigoureux et explosif de sécheresse, de rage et de lumière. Je suis en vie et tu ne m’entends pas est un texte crucial, qu’on voudrait confi er personnellement à chacun de ses lecteurs, comme un viatique, un talisman, à la fois miracle et responsabilité.


MENTION SPECIALE DU JURY
"Un ange pour l'été" de Michel Bellin aux EDITIONS CHAPITRE.COM

L’histoire se passe de nos jours à Paris, dans un quartier cossu de la capitale. Julius dépérit d’ennui en ressassant ses souvenirs tandis que sa maladie s’aggrave de jour en jour. Trop misogyne pour supporter sa concierge Alicia, le vieil original se décide à faire paraître une petite annonce pour dénicher un homme de ménage qui pourra remplir certaines tâches et lui tenir compagnie deux après-midis par semaine. L’élu sera Raphaël, un étudiant pétillant et rieur, à la recherche d’un job pour l’été. Si tout oppose les deux hommes, si chacun des deux veut cacher à l’autre un terrible secret, ils parviennent néanmoins à s’apprivoiser, à sourire, à dialoguer pour entrevoir peu à peu l’essentiel qui les réunit. Mais cet essentiel a un prix à payer et, quand arrive septembre, tout s’accélère dangereusement…


COUP DE CŒUR DU JURY
"Tombe, Victor!" de Louis Arjaillès aux EDITIONS EDILIVRE

Issu d'un journal intime retrouvé, Tombe, Victor ! nous plonge au cœur de la fin des années 60 dans une petite ville du sud de la France.

À 14 ans, Paul partage son temps entre sa scolarité et des études de piano qui le mèneront, espère-t-il, à une carrière de concertiste.
Issu d’un milieu populaire, il croise la route de Victor, garçon volubile, volontiers bagarreur, archétype du fils de famille en rupture de ban avec lequel il découvre sa sexualité différente.
Si, pour Victor, ces épanchements ne sont qu’un jeu, ils augurent, pour Paul, d’une part essentielle de sa future vie d’homme.
Victor, ce gamin gouailleur, fils de notable, sera son premier amour. Mais un ange noir veille, qui sera à l'origine d'un drame aux funestes conséquences.


PRIX SPECIAL DECOUVERTE
"Désordres" de Jonathan Gillot aux EDITIONS EX AEQUO

Parachuté dans une ville de province pour couvrir un fait divers, Quentin Viessenthal, journaliste sans ambition, va vite regretter sa venue. La cité, peu à peu privée de ses autorités morales et politiques, va devenir la proie d’une puissante organisation qui n’a que la barbarie pour moyen et la domination pour fin. Faisant preuve de lâcheté ou de courage, de dédain ou de sacrifice, Quentin se trouvera au milieu d’un désastre comme l’Histoire sait parfois en produire : une République au bord de l’abîme, des monstres engendrés par la violence de la vie, des innocents enchaînés par centaines. En fin de compte, des lendemains qui déchantent, dans une ville qui déjante. Avec ses compagnons d’infortune, il devra rivaliser d’ingéniosité pour sauver une ville, qui pourrait un jour être la vôtre. Jonathan Gillot, 29 ans, est né en Haute-Marne, à Chaumont. Il a toujours été passionné par l’astronomie et la physique, et a suivi un long cursus qui s’est terminé en 2013 avec l’obtention d’un doctorat de physique. Il a entamé la rédaction de cet ouvrage vers la fin de sa thèse. Le goût de l’écriture est venu pendant la composition de son manuscrit de doctorat et, à ce titre, il pense être l’un des très rares doctorants au monde qui ait trouvé agréable la rédaction de sa thèse ! Dorénavant, ayant terminé ses études, il a pour objectif de poursuivre ses recherches en physique tout en entamant une carrière d’écrivain


PRIX DU ROMAN POLICIER GAY
"Crime au kitsch" de Hervé Latapie aux EDITIONS LE GUEULOIR

En plein cœur du Marais, quartier gay de Paris, un cadavre est retrouvé au petit matin au beau milieu de la piste de danse de la discothèque Le Kitsch. Tout indique que c’est le patron des lieux, surnommé la Taulière, qui a assassiné son amant. Mais le lieutenant Jacques, chargé des affaires gays au commissariat du quartier, va découvrir que l’amant de la Taulière était une canaille. Son enquête l’entraîne alors dans un incroyable imbroglio de manipulations psychologiques.

Un roman qui se déroule dans le quartier du Marais à Paris, avec son lot de lieux et de personnages interlopes. L’intrigue permet de mettre en lumière les symptômes de la perversion narcissique. Se trouve aussi en toile de fond la description de l’embourgeoisement du centre de la capitale.


PRIX D’HONNEUR POUR L’ENSEMBLE DE SON ŒUVRE 
HigorJika aka Loïc Le Doeuff

La sélection 2017 est ouverte… contact@editionsdufrigo.com

Rédigé par Michael

Publié dans #Livres gay

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Louis Arjaillès 09/01/2017 16:10

Bonjour, merci d'avoir relaté cet événement peu médiatisé : vous pouvez trouver le visuel de couverture de "Tombe, Victor !"... un peu partout (amazon, fnac...) mais aussi sur la page facebook https://www.facebook.com/tombevictor/ ou sur le blog Gay Cultes. Merci pour votre intérêt. Amitiés.

Michael 09/01/2017 18:16

C'est vraiment dommage que ce prix littéraire passe aussi inaperçu dans les médias. C'est avec encore plus de plaisirs que je relaye l info.