Le sacre de Moonlight aux Oscars

Publié le 27 Février 2017

La 89e cérémonie des Oscars s'est déroulée depuis le Dolby Theater de Los Angeles ce 26 février. Une soirée présentée par l'animateur Jimmy Kimmel. L'an dernier, c'est The Revenant qui est ressorti grand gagnant de cette fête hollywoodienne du septième art. Cette fois, c'est la comédie musicale La La Land qui brille avec 6 Oscars. Moonlight décroche le prix suprême du meilleur film, après un moment chaotique. La défaite d'Isabelle Huppert va être engloutie par cette affaire improbable de confusion de nom ! Mais comment les remettants Warren Beatty et Faye Dunaway se sont retrouvés à dire le mauvais gagnant ?

Alicia Vikander, ravissante à souhait, vient remettre l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle à Mahershala Ali (Moonlight). "L'essentiel ce n'est pas toi, c'est le personnage, m'ont dit mes professeurs." Il finira par une déclaration d'amour à sa femme qui vient de donner naissance à leur premier enfant.

Pas rancunière car nommé 5 fois sans jamais gagné et snobée cette année malgré ses performances dans Premier contact et Nocturnal Animals, Amy Adams sera celle qui apportera l'Oscar de la meilleure adaptation à Moonlight.

Invités à remettre l'Oscar du meilleur, le duo iconique de Bonnie & Clyde, Warren Beatty / Faye Dunaway, va sûrement et longuement ressasser cette scène. En ouvrant l'enveloppe, l'acteur de Bonnie & Clyde annonce avec sa partenaire La La Land comme lauréat. L'équipe, emmenée par ses producteurs et son réalisateur Damien Chazelle monte alors sur scène pour fêter le sacre... jusqu'à ce qu'une personne se rende compte que le mauvais nom a été donné

"Ce n'est pas une blague, vous avez remporté l'Oscar", a déclaré Jordan Horowitz, producteur de La La Land, fair-play et gentleman au possible devant l'énorme bévue commise. "Mais qu'as-tu fait Warren", ironise Jimmy Kimmel, ne comprenant pas non plus ce qu'il s'était passé. Il s'avère qu'en réalité, l'acteur américain s'est retrouvé avec l'enveloppe contenant le nom d'Emma Stone, la meilleure actrice, ce qui l'a induit en erreur en dépit d'une longue réflexion de sa part – ce que sa partenaire remettante a pris pour un désir de faire durer le suspens - avant d'annoncer le (faux) gagnant

Preuve à l'appui, c'est bel et bien Moonlight, de Barry Jenkins, qui a été sacré meilleur film aux Oscars 2017, remportant ainsi son troisième prix avec le second rôle pour Mashershala Ali et l'adaptation. "Très clairement, même dans mes rêves cela n'aurait pas pu être vrai. Mais au diable les rêves, j'en ai terminé avec eux parce que ceci est vrai", a déclaré Barry Jenkins en soulevant son Oscar, au coeur d'une séquence complètement chaotique conclu par un Jimmy Kimmel se sentant coupable. "Je savais que quelque chose allait foirer [...] Soyez-en certain, je ne reviendrais pas l'année prochaine aux Oscars", a lâché le maître de cérémonie, entre dépit et sourire jaune.

 

Source purepeople

Rédigé par Michael

Publié dans #Oscars 2017

Repost 0
Commenter cet article