Moonlight critique

Publié le 5 Mars 2017

Bon décidément je vais en remettre une couche, mais entre la la land que je n'ai pas aimé, je suis un peu déçu par Moonlight.

Peut être que j'attendais trop de ce film alors je suis resté sur ma faim.

Il s'agit d'un très beau film malgré tout et on est touché par cette histoire tout en sobriété. C'est peut être ça le problème j'ai trouvé ce film bien trop sage. Tout comme son personnage Chiron qui ne parle pas beaucoup et qui garde toutes ses émotions, l'homosexualité y est abordée de façon très fugace et à peine montré. Le comble tout de même car c'est le sujet principal de cette oeuvre. 

Finalement il s'agit plus de raconter une tranche de la vie difficile d'un jeune afro-américain, jusqu'à sa vie adulte. On passe beaucoup de temps sur son enfance, très peu sur son adolescence (c'est bien dommage) et sa vie d'adulte est à peine abordée. Faudrait presque une suite car on aimerait en savoir plus sur ce personnage devenu un homme, d'où ma frustration.

Les points positifs : une très belle réalisation, d'excellents acteurs, et une belle histoire touchante... mais je ne le rangerai pas dans mes films cultes.

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #sorties cinéma

Repost 0
Commenter cet article

franck 07/03/2017 18:47

Le film est beau.
L'histoire est d'abord sur un homme noir américain qui est en plus un homme homosexuel. Ce n'est pas un documentaire mais plus un exposé sur la vie des noirs américains pauvres. Il faut voir le film avec les yeux d'un américain ou connaître les "clichés" sur les noirs américains pauvres.
Les deux personnages principaux grandissent dans une misère affective (un père absent et une mère droguée pour chiron et une recherche de reconnaissance du groupe pour l'autre).
Les deux personnages principaux grandissent au sein d’un fléau, la drogue et vont reproduire le seul schéma qu'ils connaissent à savoir un mélange de drogue et de violence ce qui les mènera tous les deux en prison. Dans les prisons américaines, les personnes noires sont surreprésentées.
Dans ce monde où l’on attend d’un homme noir qu’il soit fort, les deux personnages principaux sont contraint à une absence de vie sexuelle et à la misère affective s’ajoute la misère sexuelle.
Un lueur d’espoir apparaît dans le fait qu’un personnage principal préfère affronter les difficultés de la vie (petit salaire et fatigue à la place de la drogue et de son argent facile) mais cette lueur est vacillante puisqu’il est en probation. Chiron va t il changer ? On ne sait pas

Angeline 06/03/2017 15:50

très beau blog sur les films et télé. un plaisir de me promener ici.

Michael 06/03/2017 19:16

Merci beaucoup. Moi aussi je suis très heureux de vous compter parmi mes fidèles lecteurs et lectrices.
94 abonnés plus que 6 et je fête le 100ième !

Anne 05/03/2017 21:03

Toute à fait d'accord avec toi ! Moonlight est un très beau film. Mais je trouve que les éléments essentiels et marquant de sa vie ne sont pas assez abordés. Du coup, on reste un peu sur notre fin. Finalement le sujet principal est plutôt le parcours initiatique de Chiron, qui est-il et qui veut-il devenir ?