Charlie Carver dévoile que son père, aussi, était gay

Publié le 30 Avril 2017

Le beau gosse a fait des confidences intimes...

L'an dernier, Charlie Carver alias Porter Scavo dans Desperate Housewives, faisait son coming out sur Instagram. Dans l'édition de juin 2017 du magazine Attitude, le jeune acteur américain de 28 ans évoque l'homosexualité de son défunt papa et l'impact qu'elle a eu sur lui...

À 12 ans, Charlie Carver a découvert que son père, Robert Mortensen, était gay et il lui en a longtemps voulu par cela. "Dans le sens où les pères et les fils peuvent avoir des frictions quand il s'agit d'orientation sexuelle. C'était juste un sujet sur lequel je voulais être capable de me définir moi-même, selon mes propres règles. Et j'ai soudain eu l'impression que j'allais être forcé de devenir telle personne et je ne voulais pas être comme lui", a-t-il confié.

Toutefois, avec le temps, l'homosexualité de son papa a fini par l'aider à accepter lui-même sa propre attirance pour les hommes. "Je pense qu'il m'a appris, dans la manière dont il a vécu sa vie, que l'on ne se définit pas par son orientation sexuelle. C'est une part importante de ce que l'on est mais lui a eu une vie si riche... Je pense que j'étais frustré, par ce que je nomme 'ses propres hontes enfouies', que c'est ainsi que le fait de rapidement évacuer le sujet [de sa propre homosexualité, NDLR] est devenu un défi pour moi. Cela m'a plutôt encouragé à me faire entendre, à être plus fort et à faire plus d'expériences. Et je pense que je l'ai parfois blessé mais qu'il était aussi reconnaissant", a-t-il ajouté.

Charlie Carver ne regrette pas son coming out public et se dit même heureux d'avoir apporté sa pierre à l'édifice. "Je pense que le monde change, que la représentation de l'homosexualité change et je veux participer à tout cela", dit-il.

Thomas Montet pour purepeople

Charlie Carver dévoile que son père, aussi, était gay

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost 0
Commenter cet article

john 30/04/2017 23:18

L'expression "sa propre attirance pour les garçons" participe à l'homophobie car elle enferme l'homosexualité dans un désir d'adolescent et non d'adulte. l'expression "sa propre attirance pour les garçons" doit être remplacée par "sa propre attirance pour les personnes de même sexe" ou "sa propre attirance pour les hommes" puisqu'il est adulte.