Dear white people, la série gay friendly

Publié le 16 Avril 2017

« Ce programme est destiné aux blancs, aux noirs et à tous les autres. » Cette citation de Variety est mise en exergue dans la bande-annonce de la future série Netflix, Dear White People, dont les dix épisodes seront disponibles dès le 28 avril.

Inspirée du film du même titre sorti en 2015, cette série suscite tout autant la polémique outre-Atlantique, certains détracteurs estimant qu’elle doit être boycottée car elle véhiculerait un racisme anti-blancs.

« Donner à réfléchir sur l'hypocrisie des rapports sociaux »

Comme dans le long-métrage original, l’action se situera sur le campus de l’université (fictive) de Winchester. On y retrouvera certains personnages dont Sam, une activiste pour les droits des Afro-Américains, qui dénonce dans son émission radio Dear White People (« Chers blancs ») les multiples formes du racisme, ou Lionel, « l’intello » qui s’interroge sur son orientation sexuelle.

« Je ne cherche pas à changer le monde avec mon film mais donner à réfléchir sur l’hypocrisie des rapports raciaux », déclarait le réalisateur Justin Simien à 20 Minutes lors de la sortie de son long-métrage. En l’adaptant en série, nul doute qu’il vise à atteindre le même objectif. On peut donc s’attendre à une œuvre engagée et caustique, avec un humour qui saura appuyer là où ça fait mal.

  Chaque épisode se concentrera sur un personnage, dont Lionel, un homme noir gay qui est aux prises avec sa sexualité.

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost 0
Commenter cet article