OLIVIER MINNE, VICTIME DE BIPHOBIE SUR TWITTER

Publié le 6 Avril 2017

Alors qu’il fait la une en ce moment, pour son nouveau jeu Tout le monde a son mot à dire depuis le 6 mars tous les jours à 18h sur France 2, notre jeune Daddy, tout juste entré dans la catégorie des sexys quinquas depuis le 18 mars dernier vient d’être l’objet d’une attaque sur Twitter.

William Réjault, blogueur connu sous le nom de « Ron l’infirmier » depuis 2004, interpelle ainsi l’animateur sur son tweet : « Je croirai à la bisexualité le jour où je verrai un homme quitter son mec pour une femme. »

De nombreux internautes ont ainsi réagi pour défendre l’une de nos rares personnalités à oser s’affirmer bi, ce qui est beaucoup plus difficile qu’un coming out gay ou lesbien classique. En effet, les bis sont souvent doublement discriminés à la fois par les gays et lesbiennes et par les hétéros, qui les accusent au mieux « d’avoir le cul entre deux chaises » au pire « de ramener le sida des vilains homosexuels aux gentils hétérosexuels ».

Le jeune auteur, qui vient de sortir une biographie sur Louis Jourdan, le dernier French lover d’Hollywood, le 16 février dernier, est actuellement en tournée pour dédicacer son nouveau livre. Comme en promo ce matin sur C’est au Programme. Après un coming out durant l’été 2014 lors d’une attaque d’une téléspectatrice pendant le Fort Boyard consacré au Refuge, celui qui est également parrain de l’ADMD (Association pour le droit de mourir dans la dignité) venait de revenir récemment sur ce coming out auprès de notre confrère Florian Bardou de Libération il y a deux jours :

« Comme on dit, « rien de tel qu’une bonne inondation pour faire remonter des égoûts toute la merde ». Donc, face à ce ressentiment épouvantable, je me suis dit qu’il fallait que je parle.»

Oser prendre la parole, c’est devenir un militant et un combattant malgré soi. C’est oser donner son visage et sa voix à une cause – comme celles de nos jeunes LGBT en manque de modèles – et risquer aussi des piques et des attaques de tous les côtés : de ceux de la Manif pour Tous, mais aussi parfois de ceux qu’on pensait être de son propre camp.

Source Garçon magazine

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost 0
Commenter cet article