Antoine Griezmann brise le tabou de l'homosexualité dans le monde du foot

Publié le 10 Juin 2017

Les propos de l'attaquant star de l'équipe de France et de l'Atlético ne sont pas passés inaperçus.

 

Embrasser un coéquipier, "ces choses-là se font...". Il n'en fallait pas beaucoup plus pour que les mots d'Antoine Griezmann interpellent et soient largement repris. Emblème d'un renouveau dans le monde très médiatisé du football, celui qui s'est imposé comme chouchou des Français après sa participation réussie à l'Euro 2016 se positionne ouvertement sur un sujet encore tabou dans l'univers du ballon rond : l'homosexualité.

C'est au cours d'une interview pour à ICON (magazine masculin édité par El Pais) que l'attaquant français de 26 ans s'est montré conscient de la pression qui règne encore aujourd'hui sur la communauté homosexuelle dans les stades. "Je pense que dans le football, ce n'est pas habituel parce que nous faisons les durs et les forts. Et nous avons peur de ce qui pourrait se dire. Je n'ai rien contre, je respecte tout le monde. Il y a beaucoup de mauvaises personnes dans le football. Ils [les homosexuels, NDLR] peuvent avoir peur d'aller dans les stades et qu'on les insulte. Je crois que je le ferais (aller au stade), mais bien sûr, c'est facile de le dire quand tu n'as pas à passer par là", confie Antoine Griezmann.

Lors de célébrations, les footballeurs sont amenés à partager une certaine proximité qui peut parfois aller jusqu'à l'échange de baisers. Un geste qu'il pourrait lui-même avoir en certaines circonstances assez précises : "Moi je n'aime pas, mais peut-être que je le ferai dans un an, quand j'aurai gagné un Mondial ou la Champion's. Ça dépend de la joie que tu peux avoir." Une porte est ainsi laissée ouverte.

En attendant de décrocher ces titres tant convoités qu'il n'a pas encore eu l'occasion de remporter, c'est auprès des siens qu'il trouve le plus large soutien, sa belle Erika, à qui il serait marié depuis le 27 mai dernier selon les rumeurs, sa soeur Maud, son frère Théo, ou encore ses parents dont il est très proche.

Source purepeople

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homophobie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Théo 12/06/2017 17:23

Les clubs anglais ont fait beaucoup de choses pour lutter contre l'homophobie alors que les clubs français n'ont rien fait