Le Festival de films LGBT de Los Angeles 2017

Publié le 13 Juin 2017

Abu

Le réalisateur et l'écrivain Arshad Khan mélangent des films personnels, avec des scènes cinématographique et de l'animation Bollywood pour mettre en image son voyage vers la découverte de soi en tant qu'homme qui a réalisé qu'il était gay après avoir émigré du Pakistan au Canada alors qu’il était adolescent. Arshad raconte l’histoire de son coming out, et ses liens familiaux.

And Then There Was Eve

Le premier film de Savannah Bloch est un film d'avant-garde, sur une histoire d'amour. Quand Alyssa, une photographe, se réveille en trouvant son appartement vandalisé et son mari a disparu. Elle demande l'aide d'une collègue Eve, une pianiste de jazz pour surmonter cette épreuve. L'actrice Transgender Rachel Crowl est la charmante Eve de ce film qui possède également unee excellent bande son de jazz de Robert Lydecker.

Anything

Après la mort de son épouse, Early Landry (John Carroll Lynch) emménage à  Los Angeles pour guérir. Il va tisser des liens avec sa voisine Freda, une prostituée transgenre. Le premier long métrage du réalisateur Timothy McNeil a déjà attiré les foudres de la communauté trans pour le rôle cisgenre joué par Matt Bomer (Freda). Maura Tierney et Mark Ruffalo jouent également dans ce film.

Replace

Un film d'horreur qui se nourrit de la culture de la beauté. La jeune et magnifique Kira,  souffre d'une maladie qui fait tomber sa peau et la fait vieillir prématurément. Elle découvre qu'elle peut remplacer sa peau par celle d'autres personnes. Kira commence à accumuler bon nombre de corps alors qu'elle vit une relation amoureuse avec sa nouvelle petite amie, Sophia, qui ignore tout de l'horrible affliction. Le film est dirigé par Norbert Keil avec un scénario de Richard Stanley.

My Friend Dahmer

Basé sur le roman de John Backderf, qui était l'ami au lycée de Jeffrey Dahmer. Le film présente le sérial- killer en devenir alors qu’il était adolescent en 1977.

Rédigé par Michael

Publié dans #festival gay, #cinéma gay, #sorties cinéma

Repost 0
Commenter cet article