Vincent Dedienne : "Le coming out est plus difficile pour un acteur..."

Publié le 10 Janvier 2018

Le jeune trentenaire fait la couverture des Inrockuptibles et revient sur son homosexualité.

En décembre 2017, Vincent Dedienne a donné les toutes dernières représentations de son premier spectacle, S'il se passe quelque chose, aux Folies Bergère. L'humoriste, hilarant chaque semaine avec sa revue de presse dans Quotidien sur TMC, y raconte toute sa vie : son adoption, ses parents, son enfance à Mâcon, son homosexualité aussi, avec un naturel confondant. C'est d'ailleurs en le voyant sur scène que ses parents ont appris qu'il était gay. Cette semaine dans Les Inrockuptibles, qui lui offre sa couverture, il revient sur ce coming out pour le moins unique.

J'avais trop envie de jouer ce spectacle pour reculer

Quand Vincent Dedienne a écrit ce spectacle en 2011, il ne s'est pas trop posé de questions. Ses parents ne lui ont d'ailleurs jamais reparlé de son homosexualité – "Je ne pense pas que ce soit si grave pour eux", confie l'acteur. En revanche, le succès arrivant, notamment grâce à ses chroniques dans Le Supplément présenté par Maïtena Biraben à l'époque sur Canal+, Dedienne a eu cette réflexion : "C'est quand j'ai vu que ça commençait à marcher, que je me suis posé la question du coming out pour le métier. Pour le cinéma notamment. Mais j'avais trop envie de jouer ce spectacle pour reculer." Car l'acteur de 30 ans estime : "Je pense que c'est encore plus difficile pour un acteur. Parce qu'il y a plein d'acteurs pour qui la vie s'arrête s'ils l'annoncent et qu'ils ne peuvent pas se projeter dans une autre vie que celle d'acteur. En faisant un coming out vis-à-vis de ses parents, on risque d'être à la rue mais on se dit que la vie va continuer, qu'on trouvera des refuges [le traumatisme doit être sévère tout de même, NDLR]. Alors que si le métier s'arrête, il n'y a pas de refuges, donc ça fait très peur, oui."

VISIBILITÉ

Pour autant, Vincent Dedienne n'a pas d'idées arrêtées sur la question de la visibilité des acteurs et actrices homosexuels, bisexuels ou trans : doivent-ils le dire ou se taire pour soit-disant préserver leur carrière ? On sait combien les modèles sont importants pour les jeunes LGBT. Dedienne le sait aussi : "Je change d'avis tous les quarts d'heure là-dessus, répond-il aux Inrocks. Je trouve toujours que ce sont les acteurs qui font changer les choses plus vite. (...) Ce sont les acteurs qui en premier lieu peuvent imposer leur loi. Donc, d'un côté je pense ça, et de l'autre je me dis que si untel ne veut pas le dire, je ne vais quand même pas lui imposer." De fait, Vincent Dedienne estime avoir été "militant" avec son spectacle, mais que "ce n'était pas prémédité".

La page de ce premier one-man show tout juste tournée, Vincent Dedienne sera déjà de retour sur scène, mais en troupe, pour Le Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux, mise en scène de Catherine Hiegel, le 16 janvier 2018. Au Théâtre de la Porte Saint-Martin, il donnera notamment la réplique à Clotilde Hesme et au délicieux Nicolas Maury (Les Rencontres d'après minuit, Dix pour cent).

Source purepeople

 

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article