Yance Ford devient le premier réalisateur transgenre d'un film nominé aux Oscars

Publié le 24 Janvier 2018

Yance Ford fait l'histoire.

Son documentaire, Strong Island, a été nominé, faisant de lui le premier réalisateur transgenre d'un film nominé aux Oscars.

Dans celui-ci, Ford tourne l'objectif sur sa propre famille, qui est encore sous le choc de la mort de son fils aîné, William Jr., un enseignant noir de 24 ans qui a été tué par un mécanicien blanc de 19 ans en 199. Un grand jury a refusé d'inculper le tueur, lui infligeant un coup supplémentaire. Dans cette histoire, Ford raconte une histoire plus large sur le racisme systémique en Amérique.

L'année dernière, le film a remporté le Prix spécial du jury au Festival du film de Sundance. C'est le premier long métrage de Ford.

Ford n'est pas le premier nominé aux Oscars transgenres. Un musicien transgenre, Anohni, a été nominé pour la meilleure chanson originale en 2016 . La regrettée Angela Morley, une compositrice transgenre, a reçu deux nominations pour  The Little Prince  (1974) et  The Slipper and the Rose  (1976). Et Paige Warner a été honoré avec un prix pour l'accomplissement technique.

Cette année, A Fantastic Woman a également remporté une victoire pour la représentation des trans aux Oscars. Nominé dans la catégorie Film en langue étrangère, le film du réalisateur Sebastián Lelio est centré sur un personnage transgenre, Marina, qui lutte contre la discrimination au Chili. Le rôle est joué par l'actrice trans Daniela Vega, qui a été acclamée par la critique pour sa performance.

Rédigé par Michael

Publié dans #Oscars 2018, #Trans&transgenre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article