Augustin Trapenard amoureux : "Je m'installe avec l'homme avec qui je vis"

Publié le 14 Avril 2018

Journaliste très occupé et débordant de projets dans sa carrière, Augustin Trapenard est également un homme heureux dans sa vie privée. Dans un nouvel entretien, le critique littéraire a révélé qu'il emménageait avec l'homme qui partage sa vie.

Augustin Trapenard est sur tous les fronts. Animateur depuis 2014 dans la matinale de France Inter Boomerang, mais aussi toujours sur Canal+ dans l'émission littéraire 21 cm, le journaliste culturel s'est prêté cette semaine au jeu de l'interview pour nos confrères de Voici. L'occasion pour lui d'évoquer sa carrière mais aussi sa vie privée.

Discret sur le sujet, Augustin Trapenard a brièvement mentionné l'homme qui partage sa vie au détour d'une question sur le temps qui passe, lui qui fêtera l'an prochain ses 40 ans. C'est ainsi qu'il a révélé qu'il emménageait avec son compagnon. "Ça commence à devenir sérieux ! Moi qui ai toujours été le petit jeune de service... Quinze ans de radio, huit ans de télé, je réalise que le temps passe. En plus, là, je m'installe avec l'homme avec qui je vis, c'est un peu un défi de l'âge qui avance. Arrêter de vivre comme un ado, entrer dans l'âge adulte. J'aspire au calme... et j'essaie même d'arrêter de fumer", a-t-il annoncé.

 

 

 

J'ai beaucoup souffert au Grand Journal lors des débats sur le mariage gay

Dans son entretien, Augustin Trapenard est également revenu sur ses années au Grand Journal, révélant qu'il avait "beaucoup souffert sur le plateau (...) à l'époque des débats sur le mariage gay". Et de préciser : "On recevait quotidiennement des invités qui manifestaient une forme de haine vis-à-vis de ce que j'étais. Je n'avais pas beaucoup de distance par rapport à cette actualité, donc je l'ai prise de plein fouet. Et voir 500 000 personnes défiler dans ma ville [Paris], non pas pour revendiquer un droit, mais en interdire un à d'autres, a été très violent", a-t-il expliqué.

Pour finir, il a confié s'il se voyait ou non avoir des enfants. "C'est une interrogation que j'ai pu avoir pendant un temps, et que je n'ai plus du tout. Je suis parrain trois fois, oncle sept fois, c'est déjà bien !", a-t-il conclu. On sait désormais à quoi s'en tenir !

Source purepeople

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article