Sam Smith sans pantalon et en talons-hauts

Publié le 12 Mai 2018

Come on babe, we’re gonna paint the town

Une publication partagée par Sam Smith (@samsmithworld) le

Sam Smith vient de poster une photo avec une tenue assez improbable.
Le chanteur Pray a posté une photo de lui sur Instagram avec une veste rouge, en talons et tenant un éventail arc-en-ciel.

Smith est actuellement au milieu de l'étape européenne de sa tournée mondiale.
Il a exprimé sa gratitude à ses fans de Milan, qui sont venus au spectacle avec des drapeaux arc-en-ciel et des souvenirs.
Sam Smith : "Je suis si fier d'être gay."
Il a écrit dans la légende : " Milan. Je suis dans une énorme bulle d'amour en ce moment. Je n'ai jamais rien vécu de tel dans ma vie"
Ce soir, chaque section de la foule avait une couleur différente pour créér le DRAPEAU LGBTQ !!
"Je n'ai jamais vu autant de drapeaux à aucun de mes spectacles. L'AMOUR dans cette salle ce soir était puissant et m'a frappé au coeur".
"Je suis si fier d'être gay et je suis tellement honoré de vous avoir tous en tant que fans".
Il a ajouté : "L'amour, c'est l'amour".

Sam Smith a déjà dit qu'il a toujours été fluide avec son expression de genre."Je ne sais pas quel serait le titre, mais je me sens autant de femmes que d'hommes".
Il a ensuite révélé : "Les gens ne le savent pas, mais quand j'avais 17 ans, je me souviens d'avoir été obsédé par Boy George et Marilyn. Il y a eu un moment dans ma vie où je n'avais pas de vêtements masculins, vraiment".
"Je me maquillais tous les jours à l'école - des cils, des leggings, avec  d'énormes manteaux de fourrure, pendant deux ans et demi", a-t-il révélé.
En conséquence, le chanteur de renommée internationale a dit que parfois cela ne se passait pas bien dans sa ville natale de Cambridgeshire.
"Je me suis fait taquiner beaucoup pour ça», a-t-il dit. «Mais il y avait aussi des gens qui me respectaient pour oser être comme ça à l'école", a-t-il révélé.

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Musique gay

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article