EMO, le musical une chanson d'amour sur les thérapies de conversion

Publié le 26 Juin 2018

Emo le Musical présente une chanson d'amour sur les thérapies de conversion gay.

Le film Australien, diffusé en streaming sur Netflix, tourne autour d'un conflit entre le groupe emo rock d'un lycée Worst Day Ever et le puritain Christian du groupe Hope Group .

Dans le film, Peter (Craig Hyde-Smith), membre du groupe Hope, lutte contre sa sexualité et subit un électrochoc pour le « guérir » de ses pensées homosexuelles. L'intrigue culmine dans la chanson d'amour «Electrifié» - une critique des enseignements chrétiens homophobes et de la thérapie de conversion gay - alors que Josh (Kevin Clayette) tente de persuader Peter d'être lui-même. 

Josh chante : 

"Si mon amour pour toi devait d'une façon ou d'une autre provoquer un réchauffement cataclysmique, 
Je promets que j'atténuerai cette chaleur 
Si mon amour pour toi est responsable des guerres au Moyen-Orient, 
j'irai là-bas et je ferai la paix
Parce que je serais noyé à Sodome 
Je serais brûlé à Gamorrah. 
Je serais heureux d'aller en prison.  
Like Ugandans think we oughtta (je ne sais pas trop ce que ça veut dire ?)
Je passerais des années et des années en thérapie de conversion, 
Je remplirais mon corps d'électricité. "

Peter répond :

"Je veux un monde où Jésus m'aime. 
Où les enfants de l'école ne se moquent pas de moi et me méprisent. 
Je crains que le diable ne m'atteigne. 
Comment vais-je jamais renaître ?
Mais je serais noyé à Sodome 
Je serais brûlé à Gamorrah 
Je serais heureux d'être castré. 
Like Alan Turing thought he oughtta  
Je prendrai autant de drogues qu'ils voudront bien me donner 
Je m'attacherai à un pieu. 
Et on me brûlera pour sorcellerie. "

Le film a été réalisé par le cinéaste queer Neil Triffett, qui a travaillé sur le projet pendant plusieurs années.
Triffett a déclaré au Festival international du film de Calgary: 
"Le film est un conte sur le " coming out "et parce que nous suivons huit personnages, nous pouvons le faire de plusieurs façons. Des personnages acceptant qu'ils aiment un chrétien, d'autres acceptant qu'ils sont homosexuels" J'espère que cela le rend plus universel. Je pense que la distance m'a permis de mieux comprendre pourquoi je voulais raconter cette histoire - plus je m'éloignais du lycée (j'ai encore 20 ans.) plus je peux voir à quel point c'était déroutant. Accepter les autres et vous accepter n'est pas aussi facile que cela puisse paraître. "

Rédigé par Michael

Publié dans #Netflix, #cinéma gay, #dvd gay

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article