The Fosters : au fait, comment ça se termine ?

Publié le 8 Juin 2018

La série familiale de Freeform "The Fosters", diffusée depuis 2013 et produite par Jennifer Lopez, s'est achevée hier soir aux États-Unis après 104 épisodes. Comment se sont terminées les aventures de Stef, Lena, Callie, Brandon et les autres ?

Lancé en 2013 aux États-Unis sur ABC Family, devenue depuis Freeform, le drama familial The Fosters, notamment emmené par Teri Polo et Sherri Saum dans le rôle de Stef et Lena Adams Foster, s'est achevé hier soir avec la dernière partie d'un final en trois épisodes forcément très attendu par les fans de la série. Ces trois ultimes épisodes, commandés par la chaîne en supplément de la saison 5, ont ainsi permis aux scénaristes de nous donner un aperçu des premiers pas d'adultes de Brandon, Callie, Jesus, Mariana, et Jude, les cinq enfants - biologiques ou adoptés - de Stef et de Lena, de clôre certaines des intrigues, et d'amorcer lentement mais sûrement le passage de flambeau vers le spin-off, Good Trouble, qui verra le jour en 2019 et sera centré sur la nouvelle vie de Callie et de Mariana à Los Angeles.

Que faut-il donc retenir de ce triptyque final et surtout du tout dernier épisode, intitulé "Where the Heart Is" ? On débriefe l'essentiel...

Après avoir voulu adopter un nouvel enfant, Corey, dont elles s'occupent depuis plusieurs mois, Stef et Lena doivent y renoncer lorsque la mère de Corey revient dans sa vie et décide de prendre enfin soin de lui. Les deux femmes, dont tous les enfants ont désormais quitté le nid familial, finissent alors par prendre une grande décision : vendre leur maison, où elles ont tant de souvenirs, et écrire une nouvelle page de leur histoire dans une nouvelle ville, afin que Lena puisse accepter le poste qui lui a été proposé à l'Assemblée de l'État de Californie. La série s'achève donc sur les adieux émouvants de toute la famille à cette maison qui restera à jamais le décor le plus emblématique de The Fosters.

Du côté des cinq enfants de la famille, après quelques hésitations au cours des deux derniers volets du final (notamment parce que ses futurs beaux-parents lui ont demandé de signer un contrat prénuptial), Brandon (David Lambert) finit par épouser sa fiancée Eliza (Abigail Cowen) aux Îles Turks-et-Caïcos, dans les Caraïbes, devant sa famille et ses amis, dont Mat et Emma. Si les scénaristes ont évidemment profité de l'occasion pour revisiter une toute dernière fois les sentiments qui unissent Brandon et Callie, les deux ex-tourtereaux, aujourd'hui frère et soeur depuis l'adoption de Callie par Stef et Lena, prennent finalement la décision de tourner la page une bonne fois pour toutes et de préserver leur lien si fort en restant à jamais frère et soeur. Et après tous les rebondissements que leur relation a connu, on a envie de dire que c'est une bonne chose !

Libérée de ses sentiments conflictuels, Callie (Maia Mitchell), qui vient de terminer ses études de droit, accepte un stage à Los Angeles auprès d'un juge réputé. Mariana (Cierra Ramirez), qui s'est séparée de Mat (Jordan Rodrigues), envisage de lui donner une seconde chance mais se ravise lorsqu'elle le trouve en train d'embrasser une des demoiselles d'honneur d'Eliza. Elle propose alors à Jesus de partir avec elle en Europe durant les vacances d'été, avant d'aller elle aussi vivre à Los Angeles où un poste d'ingénieur lui a été offert (elle a terminé ses études au MIT avec succès). Jesus (Noah Centineo), quant à lui, redevient également célibataire puisque Emma (Amanda Leighton) et lui décident de se donner du temps pour vivre séparément leurs expériences, découvrir qui ils sont vraiment, et peut-être, qui sait, se retrouver un jour, lorsqu'ils seront prêts à se lancer dans une vraie relation d'adultes. Reste enfin Jude (Hayden Byerly), qui avoue à sa famille qu'il a eu du mal à se faire à sa vie d'étudiant, s'est senti très seul loin de sa famille, et n'a pas forcément fait les bons choix. C'est d'ailleurs pour veiller sur lui que Callie décide de s'installer à Los Angeles. Nous laissant ainsi espérer que Jude apparaîtra de temps en temps dans le spin-off à venir de la série.

Après 5 saisons et 104 épisodes, The Fosters se termine donc sur une note positive et propulse ainsi chacun de ses héros dans un nouveau chapitre de leur vie. Des projets d'avenir que les fans pourront en partie suivre dans Good Trouble, le spin-off de The Fosters, qui devrait entrer en production très bientôt et que les Américains pourront découvrir sur Freeform courant 2019. À noter qu'à ce jour The Fosters reste toujours inédite en France.

Source allociné

Le teaser du final de The Fosters :

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article