Mika victime de harcèlement : "Ils m'appelaient le Libanais, le pédé"

Publié le 3 Novembre 2018

Mika n'a pas eu une enfance facile. Le célèbre chanteur a notamment été victime de harcèlement lorsqu'il allait à l'école. Et les attaques dont il a été victime était à la fois verbales et physiques.

Mardi 6 novembre 2018, Agathe Lecaron lance une nouvelle émission, Suite parentale, à 21h sur France 4. Ce programme qui est un dérivé desMaternelles traitera notamment dans son premier numéro d'harcèlement scolaire et a pu compter sur le témoignage bouleversant de Mika. Le chanteur a accepté de parler de son passé et des maltraitances dont il a été victime.

Dans un extrait diffusé sur Twitter par le compte des Maternelles, le célèbre coach The Voice, confie : "Comme beaucoup j'ai été victime de harcèlement scolaire. Ils m'appelaient le Libanais, le pédé... Pas seulement avec des mots mais avec des trucs, des objets avec des canettes avec des cailloux, que je recevais dans la tête. J'aimerais bien dire que je n'ai pas de cicatrices de cette période de ma vie mais ça serait un mensonge et bien sûr j'en ai."

Ce n'est pas la première fois que Mika évoque ce douloureux passé. En 2015, dans Le Divan de Marc-Olivier Fogiel, le chanteur de 35 ans avait raconté que c'est lorsqu'il vivait avec sa famille à Londres qu'il a été la tête de turc de sa classe et que même son professeur s'en était pris à lui. "Elle était vraiment très destructrice. Chaque fois que je parlais, je devais par exemple rester debout sur une chaise pendant une heure et elle écrivait des comptines sur moi et sur une fille de la classe et tout le monde devait les réciter (...) Je ne voulais plus aller à l'école mais j'étais obligé, alors j'ai décidé de ne plus parler". Un traumatisme que l'on comprend totalement.

Source purepeople

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homophobie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article