Darren Criss dit qu'il ne jouera plus de rôle gay

Publié le 20 Décembre 2018

 

 

Darren Criss est probablement le plus célèbre acteur hétéro à avoir joué des rôles gays.
Il est surtout connu pour avoir interprété Blaine Anderson dans Glee et Andrew Cunanan dans The Assassination of Gianni Versace : American Crime Story.

Mais maintenant, il ne souhaite plus jouer ces rôles.
« Il y a certains rôles [queer] que je vois et qui sont tout simplement merveilleux », a déclaré Criss à Bustle.
"Mais je veux m'assurer que je ne serai pas un autre garçon hétéro prenant le rôle d'un homme gay."
Criss a déclaré que c'était une "vraie joie" de jouer des personnages queer, y compris Hedwig dans la comédie musicale de Broadway. Cependant, il ne se sent plus à l'aise pour assumer ces rôles d'homosexuels.
"Si je dis cela, c'est parce que jouer ces personnages est en soi une expérience dramatique merveilleuse", ajoute-t-il.
" Ils sont faits pour des gens très, très convaincant et intéressant."
Quand Criss jouait le rôle de Cunanan, c'était la première fois qu'il se sentait capable de jouer un Philippin-Américain.
« Cela m'a fait vraiment peur parce que [l'assassinat de Gianni Versace] à cocher beaucoup de cases énormes, a-t-il déclaré. Et je me dis, et bien merde, comment puis-je éventuellement sortir de ça ?"

Cela signifie que Criss n'est plus intéressé pour un retour sur Glee.
Quand on lui demande s'il reviendra un jour dans la série, Criss répond « Ne jamais dire jamais ».
"Ce n'est pas parce que je n'aime pas Glee ou que je n'aime pas le temps passé sur Glee, c'est simplement que Glee était une chose nouvelle", a-t-il déclaré.
« Ce qui l'a rendu spécial, c'est sa fraîcheur. C'est difficile à recréer.
Il a dit que si Glee revient, la série devrait revenir avec de nouveaux acteurs.
" J'aime ce que cela a célébré", dit-il. "De nouveaux visages et de nouvelles voix et je voudrais voir cela incarné, mais avec quelqu'un de nouveau."

Assez hallucinant comme interview ! Je ne sais pas d'où sort cette nouvelle lubie à vouloir absolument réserver les rôles gays à des acteurs gays ?

Le principe d'un acteur est de pouvoir jouer n'importe quel rôle, tout est une question de talent et non d'orientation sexuelle. La faculté d'un grand comédien, c'est de pouvoir se mettre à la place de l'autre quel qu’il soit.

Nous vivons une drôle d'époque... À trop vouloir être politiquement correct cela en devient ridicule.

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
En fait c’est compliqué, parce qu’aux États Unis beaucoup d’acteurs ouvertement gays ont encore des difficultés pour trouver des rôles, tandis qu’on fait appel à des hétéros pour jouer des rôles gays. Alors le discours c’est « pourquoi pas faire appel à des gays directement, qui eux serait plus légitime ». En tout cas ça a l’air d’etre ce climat à Hollywood en ce moment.
Mais à mon avis son discours est hypocrite, si il était sincère il dirait plutôt qu’il arrête les rôles gays par peur d’etre enfermé dans une case, cette accumlatiion de rôles gays risquent de lui coller à la peau.... bref ce serait justement moins politiquement correcte de dire ça.
Répondre
Z
Vous trouveriez ça complètement illogique qu’un blanc joue un personnage noir non ? Tout le monde en rigolerait donc ça me semble plutôt logique. Au final un noir jouera toujours mieux un noir qu’un blanc. Pareil pour un homosexuel.

La force d’un acteur c’est sa capacité à s’approprier un rôle et de jouer (« acting ») certes mais sa force c’est surtout de se servir de son histoire et de ses sentiments, ses expériences, pour rendre un rôle merveilleux et le transcender. Et une personne homosexuelle donnerait beaucoup plus d’intensité et de sincérité à un rôle gay. C’est un fait.

Quant à l’argument de la discrimination ce n’est pas pertinent. Si une personne se présente pour un rôle gay en disant être gay, il sera pris car il est talentueux. On ne lui demandera pas en plus une sextape...

Enfin oui c’est politique mais parfois le politiquement correct fait aussi du bien. Tant que cela permet à la cause d’avancer et de révéler des visages différents permettant de banaliser cette question de lhomosexualité, pourquoi remettre en cause cela
Répondre
O
Je rejoins Michael.
Une couleur de peau, c'est différent de sa sexualité.
La peau est à la vue de tous et à moins de la cacher, tout le monde le sait. On ne peut pas prétendre avoir la peau blanche lorsqu'on a la peau noire, malheureusement. Et on sait tous qu'il y a une majorité d'acteurs blancs, bien que cela change petit à petit.
Une sexualité, c'est propre à une personne mais c'est invisible et se ne sait qu'avec l'accord de la personne concernée. J'extrapolais en disant qu'il faudrait vérifier mais imagines-tu devoir marquer sur ton CV "Homosexuel" pour obtenir un rôle gay ?
Si l'on commence à offrir des rôles qu'aux personnes pouvant réellement en parler (par exemple un film sur un enfant battu joué uniquement par un enfant battu) ce n'est plus jouer des films, c'est tourner des documentaires.
Jouer, c'est se prendre pour un autre, se fondre dans une autre personnalité. Je suis conscient que le vécu facilite l'immersion à travers le personnage mais cela reste, selon moi, une facette de soi. On n'est pas obligé de la partager.
M
Il y a des traits physiques qu effectivement on doit respecter pour un rôle comme la couleur de la peau, la nationalité ou encore le sexe (homme-femme-trans)
Par contre tout se qui a trait à la personnalité intime de l acteur ne devrait entrer en ligne de compte. Mais bon ce n est que mon avis.
O
Je comprends l'idée de faire de la place aux acteurs homosexuels mais ... Si le responsable du casting doit chercher un homme homo pour jouer un homo ... Je trouve ça limite plus discriminant. Cela impliquerait une "preuve" de l'homosexualité. Non. Non. Cela va trop loin ... C'est comme si un acteur homosexuel dans la vie ne pouvait pas jouer un hétéro, c'est discriminatoire.

Comme tu l'as parfaitement bien dit, un acteur incarne quelque chose. Il faut que cela diffère de la personne sinon cela n'est plus du jeu.

Je suis conscient qu'il y a sans doute de la discrimination au sein des studios qui n'engagent pas d'homosexuels mais de là à leur donner que des rôles d'homosexuels ... C'est comme s'ils n'étaient qu'une sexualité et non plus des acteurs.
Répondre
M
Entièrement d accord au lieu de faire avancé la cause ça la dessert