Jean Paul Gaultier, son amour emporté par le sida : Je mène ce combat pour lui

Publié le 7 Avril 2019

Qui connaît la carrière de Jean Paul Gaultier ne peut ignorer l'existence de Francis Menuge, son grand amour. Il est mort du sida en 1990. Parrain du Sidaction 2019, le couturier se souvient de cette tragédie.

Le Sidaction fête son 25e anniversaire. Sa vice-présidente, Line Renaud, est toujours en première ligne alors que la campagne 2019 bat son plein, du 5 au 7 avril. Cette année, elle est épaulée par Jean Paul Gaultier, parrain de cette 25e édition. Vendredi 5 avril dans Le Parisien, le couturier évoquait le souvenir de son grand amour, Francis Menuge, emporté par le sida en 1990.

"En 1987, on a décidé, avec Francis, de faire un test. Il s'est avéré qu'il était séropositif. L'annonce a été, pour moi, comme un couperet, se souvient Jean Paul Gaultier. À cette époque, on savait qu'il n'y avait aucune issue. Tous les gens mouraient. Francis lui a tenu trois ans, avec des attaques, la tuberculose. On a vécu toutes les étapes. On perdait espoir, puis il allait mieux. Je suis même allé aux États-Unis chercher un antirétroviral. Mais la dernière année, fin 1990, il est entré à l'hôpital pour ne plus en sortir, sauf à la fin où on a préféré 

Ce grand amour, Jean Paul Gaultier l'illustre dans un tableau aussi beau (avec la participation des artistes Pierre et Gilles) que touchant de son Fashion Freak Show, présenté aux Folies Bergère. Dans ce spectacle fou et sexy, où ses créations prennent vie pour raconter sa vie, ce passage sur Francis est un formidable hommage à leur rencontre, une manière d'évoquer les ravages du sida dans ces années-là et enfin une façon maligne de faire de la prévention auprès des spectateurs. Comme le résume le créateur dans Le Parisien : "Je mène ce combat pour lui, mais aussi pour les jeunes qui n'imaginent pas qu'ils peuvent être contaminés."

Le Sidaction, tant soutenu par le regretté Pierre Bergé, finance la recherche et aide les malades à parts égales. Trente médias sont partenaires. Chaque don compte : ils sont enregistrés par téléphone (110, appel gratuit), par SMS (envoyez le mot "DON" au 92110 pour un don de 5 euros) et en ligne (www.sidaction.org).

 

Source purepeople

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Sidaction

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article