American Crime : Un acteur fait son coming out

Publié le 25 Juin 2019

A 25 ans, l'acteur canadien Connor Jessup vient de faire son coming out médiatique. Celui que l'on a pu voir dans la série "American Crime" a posté un long message sur son compte Instagram, lundi 24 juin 2019.

Connor Jessup ne pouvait choisir meilleur moment pour faire publiquement son coming out. L'acteur a évoqué son homosexualité dans un touchant message sur Instagram, le 24 juin 2019, à l'occasion du mois de la Pride, période au cours de laquelle les communautés LGBT du monde entier défilent dans les rues.

"J'ai su que j'étais gay quand j'ai eu 13 ans mais je l'ai caché pendant des années", commence par déclarer l'acteur vu dans American Crime. Il dit avoir longtemps ressenti de la "honte" et ajoute toutefois avoir conscience qu'il reste en réalité plutôt privilégié au regard du milieu dans lequel il a grandi. "Je suis un homme blanc, cisgenre, d'une famille de la classe moyenne supérieure. L'acceptation n'a jamais été une question. Mais pourtant ça m'a pris des années avant de le dire car je rechignais. Je le dis maintenant parce que je ne l'avais jamais dit explicitement avant. Je suis out depuis des années dans ma vie privée mais je ne l'ai jamais vraiment été publiquement", a-t-il ajouté.

Cette discrétion est devenue suffocante

Le jeune comédien s'en veut de ne pas avoir publiquement assumé son homosexualité plus tôt et évoque le fait d'avoir incarné... des personnages gays devant la caméra. "J'ai joué un jeu fastidieux. Plus douloureux encore, j'ai parlé de ces personnages gays que j'ai joués avec neutralité, avec une distance presque anthropologique, comme s'ils étaient éloignés de moi. (...) La honte peut prendre une forme lourde et bruyante mais aussi être très discrète. Cela peut s'installer derrière une forme de confort de vie et de commodité. Mais c'est toujours violent. Pour moi, cette discrétion est devenue suffocante", déclare-t-il.

Connor Jessup prend aujourd'hui la parole pour son bien-être personnel, affirmant ne pas vouloir accepter l'idée de censurer qui il est. "Il est hors de question que je sois complice de l'idée qu'être gay est un problème à résoudre ou à taire. (...) Si vous êtes gay, bi, trans, que vous vous cherchez, si vous êtes confus, si vous souffrez, si vous vous sentez seul ou rien de tout cela : vous rendez le monde plus incroyable et supportable. A tous les queers, les déviants, les inadaptés et les amoureux dans ma vie : je vous aime. Joyeuse Pride !", a-t-il conclu.

Source purepeople

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article