Festival de Cabourg 2019 : la programmation LGBT

Publié le 3 Juin 2019

La 34e édition du Festival de Cabourg du 12 au 16 juin 2019 a dévoilé sa sélection, qui verra les nouvelles réalisations de Céline Sciamma, Danny Boyle et Xavier Dolan être proposées en avant-première !

COMPÉTITION LONGS MÉTRAGES

 

Benjamin de Simon Amstell (Royaume-Uni)

Cette douce comédie raconte l’histoire de Benjamin (Colin Morgan), cinéaste, plongé dans la tourmente au moment de la première de son deuxième film, lorsque Billie, sa publiciste fêtarde, lui présente un musicien français appelé Noah.

Situé dans les ruelles de l'Est et du Nord de Londres, le film propose une musique originale de James Righton.

Luciernagas de Bani Khoshnoudi (Mexique)

L'exil de Ramin, jeune homosexuel iranien fuyant la répression sexuelle et politique de son pays. Passager clandestin dans un cargo en partance de Turquie, il arrive au Mexique dans le port de Veracruz qui sert de décor à la solitude et au drame de ce migrant. Livré à lui-même, il s’emploie à organiser sa survie et à composer malgré l’absence et l’éloignement de son compagnon resté à Téhéran. L’amour et l’amitié, ses rencontres avec un autre migrant et la gérante du petit hôtel où il a trouvé refuge l’aideront à redécouvrir un sentiment de liberté et à renouer avec le désir.

SÉANCE SPÉCIALE

 

Portrait de la Jeune Fille en Feu de Céline Sciamma (France)

PANORAMA / PRIX DU PUBLIC

 

Matthias et Maxime de Xavier Dolan (Canada)

 

Vita et Virginia de Chanya Button (Royaume-Uni)

Virginia Woolf et Vita Sackville-West se rencontrent en 1922. La première est une femme de lettres révolutionnaire, la deuxième une aristocrate mondaine. Quand leurs chemins se croisent, l'irrésistible Vita jette son dévolu sur la brillante et fragile Virginia. Commence une relation passionnelle qui fait fi des conventions sociales et de leurs mariages respectifs. La fascination que Virginia ressent pour Vita, l'abîme entre sa vie d’artiste et le faste de l'excentrique aristocrate donneront naissance à Orlando, une de ses œuvres maîtresses, bouleversante réflexion sur le genre et sur l’art.

Source allociné

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #festival

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article