Le quatrième film de Barry Jenkins sera un biopic sur Alvin Ailey

Publié le 4 Juin 2019

La vie du chorégraphe Alvin Ailey sera portée à l’écran dans un biopic. La Fox est intéressée depuis des mois par le projet et à trouver en la personne de Barry Jenkins le metteur en scène idoine pour aborder un tel sujet. Sur le papier, on leur donne raison.

Barry Jenkins a peut-être terminé quelque chose dans sa courte filmographie avec Si Beale Street Pouvait Parler. Son cinéma, orienté autour du sentiment amoureux, parlait en sous-texte de la place de l’individu afro-américain dans la société – moderne ou passée. Ses films avaient donc une double lecture qui les rendait encore plus beau à appréhender. Pour son quatrième essai, il s’attaque à un genre extrêmement particulier : le biopic.

Deadline annonce que le réalisateur va s’occuper d’un film centré sur la vie d’Alvin Ailey, l’un des plus influents et talentueux chorégraphes du 20ème siècle. Né au Texas, cet afro-américain s’est passionné depuis l’enfance pour la danse. Plus grand, il se lance dans le grand bain en ouvrant sa propre compagnie à New-York. C’est le début d’une belle carrière qui va le rendre populaire à travers le monde. Sa popularité grandira davantage après sa mort, en 1986, à cause du terrible sida. Julian Breece est chargé de signer le scénario en se basant sur la biographie Alvin Ailey : A Life in Dance écrite par Jennifer Dunning. La Fox est intéressée depuis plusieurs mois par le projet et tente de le monter avec l’implication de la compagnie Alvin Ailey American Dance Theater. L’arrivée de Barry Jenkins est une bonne nouvelle.

Récompensé aux Oscars (Meilleur Film et Meilleur scénario adapté, en plus d’une récompense individuelle attribuée à Mahershala Ali) pour le magnifique Moonlight, Barry Jenkins reste dans son domaine de prédilection. Qu’il s’intéresse à Alvin Ailey, gay et noir, après ce que l’on a vu dans ses précédents films, ne surprend pas. Et c’est en même temps ce que l’on attend d’un auteur, qu’il continue de travailler des formes et des motifs communs, en évoluant. Ce nouveau long métrage, sans titre, sera forcément encore une fois une belle proposition de cinéma. Le monde de la danse est un bel écrin pour que Barry Jenkins continue de travailler sa mise en scène à la sensibilité indéniable.

Aucune date de sortie n’est encore annoncée ni un début de casting. Il faudra un acteur charismatique pour endosser le premier rôle d’un film qui devra encore mener Barry Jenkins aux Oscars.

Source cinéséries

Rédigé par Michael

Publié dans #Biopic, #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article