DINARD FILM FESTIVAL, 30E ÉDITION 25 AU 29 SEPTEMBRE 2019

Publié le 5 Septembre 2019

Véritable vitrine d’un cinéma britannique vif et actuel, à la fois pointu et populaire, le Dinard Film Festival fête en 2019 ses 30 ans en proposant une programmation exceptionnelle !

 

Plus que jamais pendant 5 jours, Dinard redevient une véritable enclave britannique en terre bretonne et propose au public et aux professionnels films en compétition, avant-premières et rétrospectives, séances spéciales et rencontres, masterclasses et hommages aux grands acteurs et réalisateurs du cinéma britannique.

 

Ces séances et rendez-vous se tiennent en présence d’invités prestigieux, des équipes des films en
compétition ainsi que du Jury.


Fidèles à la ligne artistique du festival et signées Hussam Hindi, directeur artistique du Festival, les sélections courts et longs-métrages ont pour ambition de montrer la production britannique de l’année, dans toute sa diversité (fictions, documentaires, animation, comédies, drames, thrillers…).


Sans se départir du flegme et de l’humour légendaires des Britanniques, le Dinard Film Festival poursuit cette année encore sa mission : celle de permettre à des films rares, originaux et indépendants de rencontrer les distributeurs et le public français.

AVANT-PREMIÈRE 

Carmilla

de Emily Harris, 2018 (1h36)

avec Tobias Menzies, Jessica Raine, Greg Wise...

Lara a 15 ans. Elle vit coupée du monde avec son père et leur gouvernante austère, Miss Fontaine, et peine à trouver un exutoire à sa curiosité naturelle et sa sexualité naissante. Lorsqu’un accident de calèche se produit près de chez eux et que la famille recueille Carmilla, une jeune fille blessée, Lara tombe sous le charme.

Compétition SHORTCUTS

Becoming Cherrie

de Nicky Larkin, 2019, (12’)

Matthew Cavan, alias Cherrie Ontop, est la drag-queen préférée de Belfast. Il raconte la diffi culté d’être séropositif en Irlande du nord.

MASTERCLASSES

Rock stars on film, coup de projecteur sur David Bowie, par Hussam Hindi

Queen avec Bohemian Rhapsody, Elton John avec Rocketman, sans oublier Lady Gaga dans A Star is Born, le biopic musical a le vent en poupe et les rock stars n’ont jamais été aussi présentes au cinéma. La chose ne date pourtant pas d’hier, et à ce titre le Royaume Uni n’a rien à envier à Hollywood. Hussam Hindi parlera donc rock’n’roll, en se penchant tout particulièrement sur le cas du regretté David Bowie, dont l’intrigante personnalité a fait de lui le comédien idéal pour des rôles ambigus aux émotions contrastées. 

Rédigé par Michael

Publié dans #festival, #cinéma gay

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article