Pourquoi la scène d’ouverture de « Ça : Chapitre 2 » fait polémique chez les LGBT+

Publié le 22 Septembre 2019

Dans la scène d’ouverture du film « Ça : Chapitre 2 », sorti le 11 septembre dernier, on voit Xavier Dolan subir une violente agression homophobe qui a fait beaucoup réagir.

Attention des spoilers seront présent dans l’article.

Dans la scène d’ouverture du film Ça : Chapitre 2, sorti le 11 septembre dernier, on voit Xavier Dolan subir une violente agression homophobe qui a fait beaucoup réagir les personnes LGBT+.

Meurtre réel

Le film commence par une scène tirée du roman original de Stephen King, dans laquelle un couple de gays (interprété par Xavier Dolan et Taylor Frey) sont attaqués par un groupe d’homophobes qui ruent de coups le personnage de Dolan (Adrian) et le balance d’un pont avant que celui-ci se fasse dévorer par Pennywise (le clown).

Cette attaque, inspirée de faits réels, est d’une violence insoutenable. Le réalisateur a choisi de montrer chaque coup au visage par des plans horribles, sans épargner le public. Adrian, mutilé et ayant du mal à respirer, est jeté d’un pont dans une rivière sous le regard impuissant de son partenaire.

« Nous sommes restés sous le choc, c’est notre plus grande peur en tant que couple homosexuel, nous avons fui le cinéma, sans voix et effrayés. »

Certains spectateurs mal à l’aise dans la salle suite au comportement homophobe de certains (insultes et rires), ont quitté la salle immédiatement après l’introduction du film.

Stephen King a basé la scène sur le meutre réel de Charlie Howard dans sa ville natale de Bangor (Maine). Il ne fait aucun doute que ce meurtre a profondément affecté King dans sa jeunesse sachant qu’en 1984, année de ce meurtre, peu de gens parlaient de ce type de crimes.

De nombreux spectateurs queer choqués par la scène ont reproché au réalisateur Andrés Muschietti d’avoir inclue celle-ci. Il s’est défendu en disant qu’il ne l’aurait probablement pas fait si elle ne figurait pas dans le livre, mais que c’était très important pour Stephen King que la scène soit présente dans le film.

Muschietti a également affirmé que la scène sensibilisait les gens au fait que « des crimes motivés par la haine existaient encore. Pour lui, il est important de l’inclure, car c’est quelque chose pour laquelle les LGBT+ souffrent encore. »

Le problème selon The Advocate, c’est qu’au lieu de donner de la visibilité aux personnes homosexuelles et de sensibiliser le public aux crimes motivés par la haine, la scène est du pain béni pour les homophobes, validant ainsi leurs fantasmes violents et alimentant nos peurs. Comme l’explique le chroniqueur du site : « Nous sommes restés sous le choc, c’est notre plus grande peur en tant que couple homosexuel, nous avons fui le cinéma, sans voix et effrayés. »

En clair, pour le magazine Out, cette scène choquante n’était pas forcément utile.

Source Komitid

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #homophobie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article