LES CINÉMAS DU CENTRE POMPIDOU : Sébastien LIFSHITZ rétrospective et exposition.

Publié le 1 Octobre 2019

DÉCOUVREZ LA PROGRAMMATION ET LES INVITÉS

RÉTROSPECTIVE

SÉBASTIEN LIFSHITZ

AUX CINÉMAS

DU CENTRE POMPIDOU

du 4 OCTOBRE au 11 novembre

 

Depuis la fin des années 90, Sébastien Lifshitz trace une œuvre cinématographique aussi délicate que politique. Alors que sort prochainement en salles son nouveau long métrage, Adolescentes, le Centre Pompidou revient sur l’ensemble de son travail à travers une rétrospective complète du 4 octobre au 11 novembre, en présence du cinéaste, et la commande d’un court métrage inédit, dans la série Où en êtes-vous ? Sébastien Lifshitz présente également une exposition inédite de photographies vernaculaires dont il est un grand collectionneur. L’événement se déroule dans le cadre du Festival d’Automne à Paris.

 

PROGRAMME

OUVERTURE LE 4 OCTOBRE

AVANT PREMIÈRE ADOLESCENTES, 20h, cinéma 1

Pendant 5 ans, le cinéaste va suivre deux jeunes filles, le temps qu’il leur faudra pour devenir adultes, du moins devant la loi. En 2019, à l’âge de voter pour la première fois, quelles jeunes femmes seront-elles devenues ? Les regarder vivre au quotidien, durant l’année scolaire et les vacances, dans les moments clés de leur vie autant que dans le quotidien le plus banal.

 

VERNISSAGE PRESSE - L'INVENTAIRE INFINI, 17h30, forum-1

Après Mauvais genre, en 2016, Sébastien Lifshitz présente l’exposition L’Inventaire infini, rassemblant plus de 400 images issues de sa collection. Imaginée comme une anthologie subjective de la photographie vernaculaire, il révèle dans cette proposition inédite une part intime de son éducation artistique et fait dialoguer ses films avec une mosaïque de photographies trouvées aux puces, dans les vides-greniers ou sur internet.

LA MASTERCLASSE |samedi 12 octobre

en présence du cinéaste - 17h, Petite salle
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

OU EN ÊTES-VOUS ? | Jeudi 7 novembre

en présence du cinéaste, 18h, Cinéma 2

Entrée libre dans la limite des places disponibles

LES INVITÉS

CLAIRE DENIS

Présente avec Sébastien Lifshitz 

Claire Denis la vagabonde, (19955, 48')

Dimanche 20 octobre, 17h, Cinéma 2

VALERIE MREJEN

Artiste plasticienne et autrice présente 

Il faut que je l'aime, (1994, 10') | 

Samedi 5 octobre, 17h, Cinéma 2

MARIE-PIERRE PRUVOT alias BAMBI

artiste cabaret et héroïne du film, présente 

Bambi, (2013, 58') avec Sébastien Lifshitz | Dimanche 13 octobre, 17h, Cinéma 1

PAUL B. PRECIADO

L'écrivain et philosophe invité du Centre Pompidou 2019-2020 présente 

Wild Side (2004, 90') avec Sébastien Lifshitz | Dimanche 27 octobre, 17h,Cinéma 2

 

ISABELLE FONBONNE et PAUL GUILHAUME

L'une des filles de Thérèse Clerc et le chef opérateur du film, présentent 

Les vies de Thérèse (2016, 58') | 

Vendredi 18 octobre, 20h, Cinéma 1

MAIS AUSSI : 

Stéphane Bouquet, Yann Dedet, Agnès Godart, Monique Isselé, et Pauline Gaillard.

 

UNE RÉTROSPECTIVE EN 14 FILMS

 

2019 : Où en êtes-vous, Sébastien Lifshitz‡ (court métrage inédit)
2019 : Adolescentes (documentaire)
2016 : Les Vies de Thérèse (documentaire)
2013 : Bambi (documentaire)
2012 : Les Invisibles (documentaire)
2009 : Plein Sud

2008 : Jour et Nuit (court métrage)

2006 : Les Témoins (documentaire)
2004 : Wild Side
2001 : La Traversée (documentaire)
2000 : Presque Rien
1999 : Les Terres Froides (téléfilm)
1998 : Les Corps Ouverts (moyen métrage)
1995 : Claire Denis, la vagabonde (documentaire)
1994 : Il faut que je l’aime (court métrage)

L'INVENTAIRE INFINI | Catalogue

Les Éditions Xavier Barral et les Éditions du Centre Pompidou publient le catalogue de l’exposition, avec des textes inédits de Sébastien Lifshitz et Isabelle Bonnet.

256 pages - format : 17 x 24 cm ; 39 euros

INFOS PRATIQUES

Centre Pompidou
Place Georges Pompidou
75191 Paris cedex 04
00 33 (0)1 44 78 12 33
métro : Hôtel de Ville, Rambuteau,
Châtelet-Les-Halles

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #Rétrospective gay, #Centre Pompidou

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article