Au bord de la rivière, ma critique

Publié le 16 Janvier 2020

  • Au bord de la rivière

  • Film

     de  
  •  
  • 1 h 39 min 
  •  

James, 18 ans, vient juste de retrouver sa liberté. Suspecté d’avoir causé la noyade d’un jeune camarade il y a plusieurs années, James a été condamné à une peine de prison. Mais l’histoire semble floue car aucun corps n’a jamais été retrouvé et les visions de James sont confuses. Rongé par l’incertitude et par la suspicion des autres envers lui, James va tout faire pour raviver ses souvenirs et découvrir la vérité

C'est un film qui ne laisse pas indifférent. 

Très noir et très glauque, on se laisse prendre par l'histoire. Et tout comme le personnage principal, on a envie de connaître la vérité sur ce crime horrible d'un jeune enfant.

Âmes sensibles s'abstenir, car que ce soient les décors, la mise en scène, l'atmosphère, et les scènes de sexes tout vous tirent vers les endroits les plus sombres de la nature humaine. On a souvent envie de détourner les yeux pourtant, on ne peut pas s'empêcher de regarder. 

A retrouver sur QueerScreen : Au bord de la rivière en VOSTF

 

Rédigé par Michael

Publié dans #dvd gay, #queerscreen

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article