L'amour est dans le pré - Matthieu : burn-out, maladie... Emouvantes confidences

Publié le 10 Mars 2020

Le candidat de "L'amour est dans le pré 2020" a connu de nombreuses épreuves. Auprès de "20 Minutes", Matthieu s'est confié sur son burn-out et sa maladie.

La vie de Matthieu, l'un des nouveaux agriculteurs de L'amour est dans le pré 2020, n'a pas toujours été rose. Des épreuves sur lesquelles l'éleveur de taureaux de Camargue de 44 ans s'est confié auprès de 20 Minutes.

 

 

En 2011, Matthieu a dû faire face à la mort de sa mémé Suzon, "la femme de [sa] vie", alors qu'ils prenaient un verre à Grenoble. "19h54. Il m'a semblé qu'elle faisait une fausse route. J'ai pris le verre de rosé qu'elle avait dans ses mains, je l'ai posé sur la table, je l'ai vue me regarder et partir en arrière. Réanimation, bouche-à-bouche, massage cardiaque...", a-t-il confié, ému, en précisant ensuite qu'elle n'avait pas survécu malgré les gestes de premiers secours. Cinq ans plus tard, c'est son meilleur ami Jean-Claude qui est décédé, à l'âge de 74 ans. "J'ai passé les trois derniers mois de sa vie chez lui, à m'occuper de lui. Cela a été très lourd", a-t-il raconté.

Trois semaines plus tard, Matthieu a été victime d'un grave accident de la route qui a fini par le conduire à un burn-out : "Je me suis levé un matin avec l'envie de me foutre en l'air. À l'époque, j'étais un rouleau compresseur, j'avais 35 salariés, une boîte florissante, 2 millions de chiffre d'affaires. Ma mère m'a dit : 'T'es un gentil, tu te fais marcher sur les pieds, ne gâche pas ta vie plus longtemps.'" En quatre ou cinq mois, il a donc revendu ses dix restaurants et deux salons de coiffure situés à Montpellier pour se lancer dans l'agriculture. Un choix qu'il n'a jamais regretté.

Aujourd'hui, il profite de sa vie et espère bien devenir papa un jour grâce à une GPA (gestation pour autrui). "Je n'ai pas trente ans devant moi", a-t-il lancé avant d'évoquer la maladie de Cadasil dont il est atteint. Une pathologie rare qui lui cause notamment de violentes migraines, mais qui l'expose aussi à des risques de crise d'épilepsie ou d'AVC. "L'espérance de vie de ma maladie, c'est 62 ans, j'en ai 44, donc tu fais vite le calcul", a-t-il confié. Cette maladie lui a été diagnostiquée il y a un an et demi. Le premier mois, Matthieu s'est "effondré", il est resté enfermé chez lui. "Le deuxième, j'étais en colère. J'en ai voulu à la terre entière", a-t-il conclu.

Source purepeople 

 

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #Télé réalité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article