Entre les roseaux, ma critique

Publié le 19 Avril 2020

Entre les roseaux (2017)

Nationalités Britannique, Finlandais
De retour en Finlande pour les vacances d’été, Leevi aide son père à restaurer le chalet familial au bord d’un lac. Tareq, un réfugié syrien demandeur d’asile, les aide sur ce chantier. Alors que Leevi trouve refuge dans la littérature de Rimbaud, Tareq tente de se construire une identité dans un monde fait d’inégalités. Loin du regard du père, ces deux hommes que tout oppose se découvrent l’un l’autre. L’amour devient un exutoire…

J'ai beaucoup aimé ce film. Il s'agit d'une belle comédie romantique qui a beaucoup de charme.

La réalisation est très soignée avec des décors magnifiques. En ces temps de confinement, on apprécie d'autant plus de voir ces grands espaces en pleine nature. 

L'histoire est assez simple et c'est un film sans prise de tête. On se laisse porter par cette rencontre improbable entre un jeune étudiant venu en vacances dans la cabane de son père et cet ouvrier étranger venu leur prêter main-forte pour la retaper.

Le film aborde le thème de l'homophobie familiale avec ce père qui n'accepte pas l'homosexualité de son fils. Et celui de l'immigration avec cet homme déraciné qui a du mal à trouvé sa place dans un pays qui le rejette. Il est architecte, mais il doit se contenter de petit boulot ingrat et faire profil bas. Il y a aussi le thème du poids des traditions musulmanes qui aura raison de cet amour naissant entre les deux hommes.

Même si le film aborde des thèmes forts, ils ne sont présents qu'en toile de fond pour laisser la place à la belle rencontre amoureuse qui se déroule devant nos yeux. 

En vod sur mycanal

Rédigé par Michael

Publié dans #dvd gay, #sorties dvd

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article