L'ange, ma critique

Publié le 19 Avril 2020

L'ange (2018)

Nationalités Argentin, Espagnol
Buenos Aires, 1971.
Carlitos est un adolescent de 17 ans au visage d’ange à qui personne ne résiste. Ce qu’il veut il l’obtient.
Au lycée, sa route croise celle de Ramon. Ensemble ils forment un duo trouble au charme vénéneux. Ils s’engagent sur un chemin fait de vols, de mensonges où tuer devient bientôt une façon de s’exprimer...

Un film coup de cœur !

J'ai adoré tout dans ce film. La bande son est incroyable et donne envie de danser. Les deux acteurs principaux crèvent l'écran et sous ses airs d'ange Carlitos est un vrai sociopathe glaçant.

On suit le chemin d'un jeune voleur opportuniste qui s'acoquine avec une famille liée au grand banditisme. Son attirance pour le fils, Ramon qui préférera se laisser séduire par un autre homme, le conduira vers un chemin d'auto destruction meurtrière.

Il s'agit d'une histoire vraie qui fait froid dans le dos. Mais l'esthétisme de la réalisation fait en sorte de rendre belle une histoire plutôt glauque. On s'attache à Carlitos qui pourtant derrière sa  candeur cache un être sombre sans états d'âme.

A voir sur mycanal

Rédigé par Michael

Publié dans #dvd gay, #sorties dvd

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article