Naked boys singing, ma critique

Publié le 14 Avril 2020

Naked boys singing (2007)

Cette comédie musicale est une adaptation de la pièce off-Broadway du même nom de 1998. Comportant des chansons écrites par Bruce Vilanch, Stephen Bates et bien d'autres, cette revue musicale des expériences gays racontées en chanson est devenue un classique.

J'adore les comédies musicales et je ne suis pas contre de voir des hommes nus. Maintenant, est-ce que j'étais prêt à voir les 2 en même temps ?

Je me suis dit, allez, je tente l'expérience et bien, je n'ai pas été déçu. Je crois bien qu'il n'y a que des Américains pour créer ce genre de show. Je me demande même comment ça a pu être produit et jouer ? T'imagines, tu passes un casting et on te fait chanter à poil ! 

Le spectacle est vraiment culotté (pourtant sans). Dès la première scène, tous les interprètes sont entièrement nus et filmés de très près. Pour ne rien gâcher, ils sont tous très bien fichus et en plus, ils chantent magnifiquement bien. (voir autant de qualité ça donne des complexes)

À travers différentes scénettes des thèmes tel que la circoncision, la masturbation, la musculation, le porno, le deuil, le désir... sont abordés. Parfois drôle, parfois très sensuel, jamais vulgaire ou déplacé. C'est un véritable tour de force que d'aborder tous ces sujets tabous, en plus complètement nu, sans tomber dans le ridicule ou l'indécence. 

Les chansons sont magistralement bien interprétées ( et oui, je n'ai pas fait que mater). Après, je reconnais qu'il faut quand même aimer ce genre de répertoire, mais bon si on n'accroche pas à la comédie musicale, il reste de quoi se rincer l'œil.

Si vous voulez passer un agréable moment sans prise de tête, ce spectacle vous donnera le sourire. Et en ce moment ça fait pas de mal de se faire du bien.

 

A voir sur Queerscreen : Naked boys singing en VOSTFR

 

Rédigé par Michael

Publié dans #dvd gay, #Queerscreen

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article