Socrates garçon des rues, ma critique

Publié le 4 Mai 2020

 

Socrates, garçon des rues (2018)

 

 

A la mort soudaine de sa mère, Socrates, un adolescent de 15 ans doit survivre par lui-même. Il subit de la discrimination en raison de son orientation sexuelle et se sent impuissant dans sa recherche d’un logement décent et d’une source de revenus. Il tente de trouver un peu de réconfort dans les bras du beau Maicon, qui a bien du mal à combler ses attentes.

Socrates est un très beau drame social.

Il est assez court, 1 h 10, mais très intense. On suit la descente en enfer d'un jeune mineur gay de 15 ans qui se retrouve seul et sans argent à la mort brutale de sa mère dans les bidonvilles du Brésil.

Le jeune homme refuse d'être placé en foyer et va chercher par tous les moyens de gagner sa vie sans y perdre son âme. Il est confronté à de nombreux obstacles comme le fait d'être mineur ce qui lui ferme les portes d'un travail légal. Le poids de la religion et le rejet de sa famille du fait de son homosexualité. Et aussi, il va connaître sa première déception amoureuse auprès d'un autre jeune homme qui ne s'assume pas dans un pays très machiste.

Christian Malheiros (Socrates) crève littéralement l'écran. Il se dégage de lui une vraie sincérité et une urgence vitale qui porte le film.


Socrates est un film à la fois touchant et profondément triste sans tomber dans le pathos.

A voir sur Queerscreen : Socrates garçon des rues en VOSTF

 

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties dvd, #dvd gay, #Queerscreen

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article