Les showrunners de Harley Quinn discutent du futur de Harley / Ivy après la diffusion de la fin de la saison

Publié le 29 Juin 2020

Cet article contient des spoilers sur la saison deux de Harley Quinn , y compris l'épisode final de la saison !

La saison 2 de la série animée Harley Quinn de DC Universe a exploré, en partie, la relation potentielle entre Harley et sa BFF Poison Ivy. Bien que les deux femmes aient eu une relation en dents de scie dans certaines bandes dessinées, cette relation romantique n'avait jamais été explorée à l'écran - jusqu'à présent.

Tout a commencé avec un baiser. Malgré le vœu de ne plus jamais en parler, les choses entre Harley et Ivy ont continué de s'intensifier, conduisant à plusieurs connexions, et même à un vrai baiser digne d'un conte de fées.

Mais malgré tout cela, le mariage prévu d'Ivy avec Kite Man devait se poursuivre, nous entraînant dans un dernier épisode explosif.

L'amour a fini par gagner dans ce dessin animé merveilleusement irrévérencieux, et Harley et Ivy sont littéralement parties ensemble sous le coucher du soleil alors que tout derrière elles brûlait.

Nous attendons toujours des nouvelles du renouvellement de la saison trois, mais cela n'a pas empêché les showrunners Justin Halpern et Patrick Schumacker de penser à ce qui attend le couple queer préféré de Gotham.

« Si nous avons la chance d'obtenir une saison 3, elles seront un couple », a déclaré Schumacker à Syfy Fangrrls . « Nous ne voulons pas que la seule question soit 'Seront-elles capables de rester dans une relation ?' Vont-elles être un couple ? "

Halpern dit qu'il trouve « beaucoup plus intéressant de faire un show sur la façon dont vous naviguez entre ces personnalités très différentes dans une relation. Et toutes les choses amusantes qui peuvent en découler. Quelles sont les influences extérieures qui peuvent rendre cette relation difficile, mais sans l'enjeu : « Vont-elles rompre ?»

Rédigé par Michael

Publié dans #dessins animés gay, #lesbien

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article