RuPaul's Drag Race saison 12 : Retour sur le terrible scandale Sherry Pie

Publié le 30 Juin 2020

Beaucoup la voyaient remporter la victoire. Mais à la place de repartir avec la couronne et le sceptre de la grande gagnante, Sherry Pie a été renvoyée chez elle puis coupée au montage. Il faut dire qu'avant d'intégrer le show, la drag queen new-yorkaise avait joué avec le feu...

C'est un dessert un peu plus difficile à avaler qu'un autre. Alors que Netflix vient d'ajouter la douzième saison de l'émission RuPaul's Drag Race à son catalogue, la France découvre enfin ses treize candidates... ou plutôt douze. Comme le précise chaque épisode avant de lancer le générique, Sherry Pie a été disqualifiée "en raison de récents évènements et à la suite de ses déclarations". Et si vous voulez savoir ce qu'elle a fait pour mériter ça, nous sommes là pour éclairer vos lanternes.

Quand elle enlève ses six couches de maquillage et ses robes bouffantes, Sherry Pie redevient Joey Gugliemelli, un jeune homme de 27 ans qui vit à New York. Or, Joey a inventé des faux castings pour demander à des comédiens de se filmer... dans des positions un peu embarrassantes. C'est ce qu'ont affirmé cinq de ses victimes à Buzzfeed en apprenant que la drag queen américaine avait rejoint la douzième saison de la célèbre compétition. "Je me sens stupide. J'ai l'impression d'être vraiment débile, a affirmé David Newman, 26 ans, l'un des plaignants. Tout le monde fait des mauvais choix, mais il ne s'est jamais excusé. Maintenant, tout le pays va le voir à la télévision. Il faut que tout le monde sache ce qu'il a fait."

Je suis vraiment gênée, je me dégoûte

David Newman avait dû tourner une séquence dans laquelle il dansait en short pour une soi-disant comédie musicale de L'Etrange Noël de Monsieur Jack, en collaboration avec Tim Burton himself. L'une des victimes de Joey Gugliemelli a assuré avoir dû se masturber devant la caméra pour obtenir un rôle qui n'existait pas. "Je veux présenter mes excuses pour avoir causé un tel traumatisme, une telle peine, a fini par écrire Sherry Pie sur Facebook juste avant la diffusion du show sur VH1. Je suis vraiment gênée, je me dégoûte. Je sais que ce que j'ai fait ne s'effacera jamais, et j'ai conscience d'avoir fait preuve d'une immense cruauté. Avant de rejoindre l'émission, je n'avais pas compris à quel point j'aurais dû prendre soin de ma santé mentale. J'ai appris qu'il était important de s'aimer soi-même, et je ne pense pas que ça ait jamais été le cas..."

Sherry Pie avait clairement le potentiel nécessaire pour remporter la couronne. Elle a un passé de comédienne et a notamment travaillé dans une compagnie de théâtre dans le Nebraska. Mais ses actes ne seront pas sans conséquence, et sa carrière en tant que drag queen semble désormais ruinée. Pendant toute la saison 12, la candidate a été plus ou moins coupée au montage – et encore davantage dans l'épisode sponsorisé par Disney, dans lequel chacune s'est habillée aux couleurs de La Reine des neiges. Mais par respect pour ses adversaires, et pour celle qui a déjà été élue douzième descendante officielle de RuPaul Andre Charles, la diffusion a été maintenue...

Source purepeople

Rédigé par Michael

Publié dans #Drag queen, #télé réalité gay

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article