Mort de Michou : Vente de sa collection bleue face à l'urgence financière...

Publié le 7 Juillet 2020

Comme de nombreux établissements frappés par la crise du coronavirus, le mythique cabaret du défunt Michou espère pouvoir continuer l'aventure. Une situation financière délicate qui avait démarré avec le décès du prince bleu de Montmartre. Une grande vente aux enchères de ses affaires est organisée le 10 juillet 2020.

Après un imbroglio autour de la poursuite de l'existence du cabaret de Michou, mort en janvier 2020, la trentaine de salariés avait finalement été soulagée d'apprendre que le spectacle continuerait. Mais, entre-temps, le coronavirus est passé par là. Repris par la nièce du défunt, Catherine, l'établissement doit vite trouver de l'argent. La faute au virus certes, mais aussi aux frais de succession du célèbre roi des nuits parisiennes. Une vente aux enchères pourrait fortement améliorer la situation.

Bibelots, meubles, sculptures, tableaux, vaisselles, cravates, chapeaux... Les fans de Michou peuvent admirer depuis le 5 juillet une partie du contenu de l'appartement du célèbre fondateur du cabaret transformiste parisien qui porte son nom. Pendant quatre jours, 300 lots hétéroclites du catalogue sont présentés en accès libre de 11h00 à 18h00 chez Artcurial. La vente aura lieu le 10 juillet "pour faire face aux droits de succession et sauver" le cabaret qui emploie trente salariés, selon la nièce de Michou, Catherine Catty-Jacquart. Mort en janvier dernier à 88 ans, Michou "n'avait pas d'enfant. Les droits de succession sont très importants. Pour y faire face, on est obligé à contrecoeur d'organiser cette vente", a confié la nièce à l'AFP.

"Niché à quelques pas du cabaret, son intérieur, à l'image de sa personnalité singulière, révèle une collection remarquable et un décor unique signé de ses amis dont des artistes de Montmartre : le peintre Gen Paul, Bernard Lorjou, Gérard Pamboujian, mais aussi Jean Marais ou encore le maître-verrier Jean-Claude Novaro", souligne la maison de ventes Artcurial. Parmi les lots : Les Trompettistes, huile sur toile de Gen Paul, est estimée entre 15 000 et 20 000 euros. Un ensemble de tableaux de Bernard Lorjou composent également cette collection, avec la même estimation. Des bibelots signés Daum, Lalique et Baccarat, ou encore un ensemble d'oeuvres teintées de bleu signées et dédicacées du verrier Jean-Claude Novarro seront proposés aussi au plus offrant, tout comme le panama bleu de Michou estimé 100 à 150 euros. En revanche, ses fameuses lunettes ne seront pas vendues...

À noter que, dans un second temps, l'appartement de Montmartre avec vue imprenable sur le Sacré-Coeur et qui a vu défiler de nombreuses personnalités pendant plus d'un demi-siècle, sera également mis en vente. Dans ce coin du 18e arrondissement, le prix moyen du mètre carré est aux alentours de 11 800 euros !

Source purepeople

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article